Une hache de survie n’est pas une hache classique. Pour commencer, elle est plus petite, plus légère et s’utilise généralement à une main. 

Elle est aussi plus polyvalente et adaptée aux activités de camp : faire du feu, planter des piquets de tente, remplacer un piquet, préparer de la nourriture, etc. Pour accéder directement au classement des meilleures haches de survie, cliquez-ici.

Une hache peut aussi vous permettre de survivre dans la nature en cas de problème : faire un feu vous réchauffe, repousse les animaux, cuit votre nourriture, vous signale aux secours… Vous pouvez construire un abri, fabriquer une lance, apprêter du gibier, etc.

Elle est aussi très utile pour les urgences en milieu urbain pour casser une porte, une vitre, une cloison…

Sa polyvalence est variable selon les modèles : certains embarquent une scie pliante, un lève-clou, une boussole ou autre, mais même un modèle assez basique vous permet d’exécuter différentes tâches.

Une hache de survie peut ébrancher, écorcer, couper des branches, tailler une pointe, fendre du petit bois ou produire des copeaux. Elle peut aussi casser la glace, et comme je l’ai dit préparer du gibier.

Tranchante, puissante malgré un poids réduit (souvent moins d’1 kilo), elle peut se présenter sous la forme d’un tomahawk, avec un côté tranchant et une pointe ou un « marteau » à l’opposé, ou sous une forme classique avec de nombreuses variantes. 

(Un tomahawk peut être très utile en milieu naturel, mais sera particulièrement adapté à la survie en milieu urbain, notamment s’il possède une pointe, efficace pour casser une cloison, une vitre, etc.).

Sa lame est généralement en acier inoxydable enrichi au carbone, très solide. On peut trouver des courbures sous la lame pour avoir une meilleure prise pour les travaux de détail. 

Certains modèles sont full Tang, constitués d’une seule pièce d’acier. Ce type de hache est d’une robustesse extrême et présente souvent une saillie métallique à son extrémité qui peut servir de marteau ou de lève-clou.

Sur les autres modèles, le manche est généralement en matière composite très résistante, de forme plus ou moins ergonomique, et antidérapant pour une bonne prise en main même avec des gants ou sous la pluie. Certains ont une extrémité courbée qui retient la main, d’autres possèdent une garde en métal.

Il y a souvent une dragonne (ou un trou pour en fixer une), et toutes les modèles sont livrés avec un solide étui de protection avec poignée ou passants de ceinture.

Comment choisir sa hache de survie ?

Pour être utile, votre hache de survie doit répondre à certains critères. En tant qu’utilisateur, voici ceux que je vous conseille de prendre en compte.

La qualité de l’acier

Je vous recommande l’acier carbone. Il est résistant, facile à affûter et offre un tranchant durable. Privilégiez l’acier 440.

Un long manche assure une frappe rapide et puissante mais impacte le poids et l’encombrement. Certains modèles possèdent un manche creux, ce qui les allège considérablement.

Cela peut être du bois. L’inconvénient, c’est qu’il est facilement glissant, surtout s’il est verni ou en présence d’humidité (pluie, sueur).

D’autre part, il est moins résistant que d’autres matériaux, et il peut s’abîmer à l’usage.

En général, les manches sont fabriqués dans des matières extrêmement solides, imputrescibles et qui ne rouillent pas, comme le plastique, l’acier inoxydable ou la fibre de verre. 

La prise en main doit être bonne, pour votre sécurité et votre confort. Si vous l’avez bien en main, elle ne glissera pas (en risquant de vous blesser), vous fatiguerez moins et vous serez plus efficace.

On trouve des haches de survie dotées d’un certain nombre d’accessoires (scie, boussole et autres).

Cela représente un gain d’espace et de poids puisqu’on peut avoir plusieurs outils en un. Cependant, il faut savoir que sans être forcément des gadgets, ils sont généralement moins performants que de « vrais » outils. De plus, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. 

Si vous êtes séduit par ce type de hache, préférez alors du matériel haut de gamme.

Les meilleures haches de survie

Je vous présente des modèles que je connais pour les avoir utilisés. Je n’ai pas de préférence, pour moi ce sont tous de bons outils, efficaces sur un bivouac ou en conditions de survie.

SOG FASTHAWK

Ce tomahawk a de nombreux atouts et peut être d’une grande aide dans la nature ou en milieu urbain pour vous sortir d’un mauvais pas. Il sait aussi être efficace sur un camp.

Ses dimensions et son poids (30 cm de long, 475 g) en font un outil facile à transporter (il a un étui de protection) et à utiliser.

Même s’il est plus adapté au lancer et à la survie en ville qu’aux activités forestières, il reste efficace sur du bois, pour des travaux moyens et de détail, comme élaguer, couper des branches de moyenne section, faire des copeaux.

Pour la fente de petit bois, il fait le travail mais sans plus, la lame étant un peu fine. 

Sa tête mesure 16 cm, avec un tranchant de 5,1 cm et une pointe à l’opposé (qui rentre très bien dans le bois).

Au centre de la tête une petite surface sert à marteler sans abîmer la lame.

J’émets une réserve sur le manche. Il est en fibre de verre et nylon, très résistant, mais je le trouve un peu glissant. 

Une courbure sur le bas de la lame permet de le tenir très près de la tête pour effectuer des travaux de détail comme faire des copeaux pour allumer un feu. C’est un peu laborieux mais on ne fatigue pas.

La lame s’émousse assez vite, car elle est en acier 420 assez mou (pour éviter que la lame casse facilement en cas de chute quand on le lance).

SCHAXE 5 – Schrade Tactical Axe

Il s’agit d’une hache tactique, surtout efficace pour la survie en milieu urbain (elle a une pointe et un lève-clou), mais elle peut être utile en forêt.

Extrêmement robuste, c’est une hache « full Tang », faite d’une pièce d’acier SK5 à haute teneur en carbone. Elle pèse environ 700 g et mesure 32,5 cm, avec un tranchant de 7,9 cm.

Son manche en fibre de verre et nylon démontable offre une bonne prise en main sur 3 niveaux : sur le bas pour les tâches lourdes, au milieu pour les moyennes et sous la tête pour les travaux de détail.

Comme elle est petite, elle coupe bien les petites et moyennes sections, mais elle a plus de mal sur les grosses. Même chose pour fendre du bois, c’est un peu laborieux. Par contre, pour les travaux fins elle est très efficace (tranchant rasoir et durable).

Elle est livrée avec un étui en nylon très résistant, avec passants ceinture et boutons pression. Malheureusement, ceux-ci gênent un peu le passage de la hache.

Fiskars Norden N10

Un design traditionnel avec un manche en bois pour cette hache, mais une grande efficacité pour couper du bois de chauffage, et conçue pour limiter les vibrations si on frappe à côté.

La tête est indémontable (c’est une bonne sécurité), et la lame en acier carbone est résistante, avec un bon tranchant de 9 cm, pour une longueur de 46,6 cm et un poids d’1,2 kg. 

Elle est livrée avec un étui de protection en plastique robuste avec verrouillage.

C’est une hache puissante, faite pour les tâches forestières et redoutablement efficace.

Fiskars X7

De conception très moderne, elle est compacte (35,5 cm), et légère (640 g) grâce à un manche creux mais très robuste en fibre de verre. Le poids de la lame (470 g) et son tranchant rasoir rendent la frappe très efficace.

 Le manche est recouvert d’un revêtement antidérapant performant et son extrémité recourbée assure une excellente prise en main. 

L’arrière de la tête indémontable constitue un bon marteau, et la lame est facile à aiguiser.

C’est une bonne hache pour la randonnée ou le camping, polyvalente, qui coupe et ébranche facilement des sections assez grosses. Elle est aussi efficace pour les travaux de détail, un peu moins pour fendre du bois (la lame est assez fine).

Elle est livrée avec un solide étui en plastique avec poignée et verrouillage.

Bear Grylls Survival Hatchet

C’est une hache full Tang en acier carbone, donc très robuste, facile à affûter et qui ne rouille pas. Polyvalente, elle est idéale pour la survie ou le bushcraft, avec un tranchant efficace et un « marteau » à l’extrémité du manche.

Compacte (24 cm) et légère (527 g), elle est facile à transporter dans son étui en nylon avec Velcro et passants pour ceinture et sac.

Son manche en polypropylène offre une bonne prise en main, et on peut la tenir près de la tête pour les travaux de détail. Efficace pour couper, ébrancher ou fendre, c’est un très bon outil.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 4.6 / 5. Nombre de votes : 28

Pas encore de vote ! C'est le moment

2 Commentaires

  1. Bonjour, merci pour votre article très intéressant. J’aimerai savoir s’il existe de bonnes haches qui font l’affaire sur Amazon ?
    Et votre avis sur les haches de suvie multifonction ?

    • Bonjour Frank, à ma connaissance les haches sur amazon ne sont pas terrible pour la survie. Les haches multifonctions sont souvent des gadgets. Je vous recommande d’investir dans du matériel de qualité qui a été conçu pour durer. Bonne recherche 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici