Une radio à dynamo embarque un aimant à l’intérieur d’une bobine conductrice, et une manivelle. En actionnant cette manivelle, on fait tourner la bobine autour de l’aimant, ce qui produit de l’électricité pour alimenter une batterie interne.

C’est donc une radio entièrement autonome, qui fonctionne sans autre source d’énergie que l’huile de coude, ce qui explique qu’elle soit prisée des randonneurs, des campeurs, des bushcrafteurs et des survivalistes. Pour parer à toute éventualité, beaucoup sont également solaires, ce qui est pratique quand on passe un certain temps en pleine nature.

Pour partir avec une radio chargée à bloc, on peut aussi la charger sur secteur via un câble USB. Certains modèles possèdent en plus un compartiment pour piles alcalines. 

Autre avantage : quand la batterie interne est pleine, elle peut recharger de petits appareils électroniques comme un smartphone, une tablette ou un appareil photo. On a donc un appareil super pratique et multifonction, qui en plus ne coûte pas cher.

Vous pouvez bien sûr utiliser cette radio pour écouter de la musique, mais ce n’est pas sa seule utilité, loin de là. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi radio d’urgence ou de survie.

Quand vous pratiquez une activité de plein air loin de tout pendant plusieurs jours, elle vous permet de recevoir des informations importantes comme les alertes météo C’est précieux quand vous randonnez, skiez, ou quand vous êtes en pleine forêt : cela vous donne le temps de trouver un abri. Ce type d’information peut même parfois vous sauver la mise (inondation, blizzard, avalanche, tempête…).

Quand on se trouve en conditions de survie, après une catastrophe par exemple, il est primordial de rester en lien avec les autorités.

Si l’électricité est coupée, les relais de téléphonie mobile et de télévision cesseront de fonctionner, alors que les radios pourront encore vous renseigner sur l’évolution de la situation, l’organisation des secours ou les ordres d’évacuation. Par conséquent, c’est un objet qui peut être aussi très utile à la maison en cas de problème majeur. 

Elle est d’ailleurs conçue pour les environnements rudes : beaucoup plus solide qu’une radio classique, elle offre une meilleure ergonomie, et elle est souvent étanche (classée IPX3, pour la pluie et les éclaboussures).

De nombreux modèles embarquent aussi des fonctions utiles (lampe de poche, alarme SOS, boussole, etc.).

Bon, comme c’est surtout un appareil d’urgence, ne vous attendez pas à quelque chose de très sophistiqué : les radios à dynamo sont essentiellement analogiques et reçoivent surtout les bandes de fréquence AM et FM (qui permettent de recevoir les émissions nationales et locales). Certains modèles ont la bande SW, voire l’accès aux stations d’urgence et de météo NOAA (utiles aux USA).

Comment choisir sa radio à dynamo ?

Comme pour n’importe quel achat, il ne faut pas se précipiter. Voici quelques critères qui sont pour moi importants de prendre en compte avant de se décider.

L’alimentation

Comme on l’a vu, il existe des radios à dynamo classiques, d’autres sont aussi solaires, peuvent fonctionner avec des piles alcalines ou être chargées sur secteur.

Votre choix doit tenir compte de votre fréquence d’utilisation et de la durée de votre sortie : si vous partez pour quelques jours et que votre radio n’est là que pour les bulletins météo, un chargement sur secteur avant votre départ et quelques tours de manivelle suffiront sans doute. 

Mais si vous voulez écouter de la musique et/ou charger des appareils, vous consommerez plus de batterie et un modèle solaire peut être indiqué. 

Si vous préparez un sac de survie pour le cas où, un combiné dynamo – solaire – secteur – piles me paraît le choix le plus judicieux en terme de prévoyance.

Une radio à dynamo a généralement une batterie interne rechargeable au nickel Ni-MH (12 h d’autonomie) ou au Lithium-ion (24 h d’autonomie). Si vous la faites fonctionner avec des piles, il faudra en prévoir en plus.

Sur secteur, une charge complète se fait en quelques heures et vous donnera comme on l’a vu entre 12 et 24 heures d’autonomie (mais là encore, cela dépend de votre utilisation de la radio).

En mode dynamo, vous obtiendrez en moyenne 1 heure de radio en actionnant la manivelle pendant 1 minute.

En mode solaire, cela dépend du temps d’exposition, mais la charge est généralement lente. Ce mode permet davantage de maintenir un niveau de batterie opérationnel que de recharger complètement la radio.

De nombreuses radios à dynamo embarquent des lampes de poche LED à intensité réglable ainsi que des ports USB pour recharger d’autres appareils. Certaines intègrent des fonctions horloge, réveil, minuteur, sur d’autres on peut connecter une carte SD ou une clé USB pour emmener sa musique. D’autres encore ont une connexion Bluetooth, une prise jack pour brancher des écouteurs ou un écran LCD.

Enfin, certains modèles sont équipés d’une boussole, d’une alarme d’urgence qui s’entend à plus d’1 kilomètre associée à un signal SOS lumineux, ou d’un sifflet à ultrasons pour guider les brigades cynophiles.

Taillées pour l’extérieur et la survie, les radios à dynamo sont généralement solides. Privilégiez un modèle à coque caoutchoutée, qui sera à la fois antichocs et ergonomique.

Si vous voulez emmener votre radio partout, assurez-vous de vous procurer un modèle étanche à la poussière et à l’eau. 

Compactes et légères, les radios à dynamo mesurent généralement entre 10 et 35 cm pour un poids compris entre 150 et 450 g.

Ma sélection des meilleures radios à dynamo

Voici les 5 modèles qui pour moi sont les meilleurs : de qualité et pratiques, ils ne vous laisseront jamais tomber.

FosPower

C’est une radio d’urgence solaire à dynamo de très bonne qualité que vous pouvez aussi charger avec un câble USB ou 3 piles AAA. Elle vous permet de recevoir les bandes AM, FM et les stations NOAA.

Elle possède une batterie au Lithium de 2000 mAh qui peut recharger  facilement un smartphone.

Elle embarque une alarme SOS de 115 dB et une lampe LED à intensité réglable, et sa coque caoutchoutée ne craint ni les chocs ni l’eau (IPX3).

Compacte et légère (15,7 cm pour 310 g à vide), vous pouvez l’emmener facilement partout.

D’un très bon rapport qualité-prix, elle est garantie à vie. Je lui reprocherai seulement l’absence d’indicateur de charge et de prise jack. 

Mesqool

C’est une radio d’urgence solaire à dynamo équipée d’une antenne télescopique et d’un panneau solaire rotatif. Vous pouvez également la charger sur secteur via USB ou utiliser 3 piles AAA. 

Vous recevez les bandes AM, FM, SW et les stations NOAA (7 canaux météo préprogrammés numérotés).

Elle embarque une lampe de poche LED à intensité réglable, une alarme SOS avec signal clignotant et une boussole.

Sa batterie interne au Lithium affiche 2000 mAh, et une charge complète vous donne 12 heures de lumière ou 4 à 6 heures de radio.

Taillée pour l’aventure, elle est robuste et étanche (IPX3), compacte (17,2 cm), légère (422 g), et elle est livrée avec une sangle de transport et un mousqueton.

SOL – 1510 

C’est une radio solaire à dynamo assez basique (bandes AM et FM uniquement) davantage conçue pour les activités outdoor que pour la survie, même si elle résiste aux chocs et au froid.

Très compacte (15,6 cm) et légère (200 g), elle vous suit partout. Elle est équipée d’une prise jack, d’une antenne télescopique de 37 cm, d’un double haut-parleur, et vous pouvez la charger sur secteur via USB. Vous pouvez recharger un smartphone avec.

Elle embarque une horloge digitale avec écran LCD rétroéclairé, une fonction réveil et une lampe de poche 3 LED.

Question autonomie, 1 mn de manivelle donne 27 mn de radio ou 36 mn d’éclairage, 1 h de soleil  donne 30 mn de radio ou 32 mn d’éclairage. Quand la batterie est pleine, vous avez 9 h de radio ou 36 mn d’éclairage.

Degen DE13

Radio d’urgence solaire à dynamo qui fonctionne aussi sur secteur ou avec 3 piles AAA, et sa batterie NiMH peut charger de petits appareils.

Elle reçoit les bandes AM, FM et SW grâce à son antenne télescopique à réception améliorée.

Elle est équipée d’une prise jack, d’une lampe de poche et d’une alarme SOS avec signal clignotant.

Compacte et légère (13 cm et 256 g), vous emmenez partout cette petite radio très pratique munie d’une dragonne.

TKOOFN

Modèle d’urgence assez basique (bandes AM/FM seulement), cette radio solaire à dynamo est équipée d’une batterie Lithium-ion de 2000 mAh qui peut charger un smartphone, d’une entrée USB pour être chargée sur secteur, d’un indicateur de charge,  d’une alarme SOS et d’une lampe LED.

Elle est étanche, compacte et légère (14,5 cm pour 300 g), se charge en 4 h sur secteur pour 15-18 h de radio ou 10-12 h d’éclairage.

1 mn de manivelle donne 5-8 mn de radio ou 10-15 mn d’éclairage.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici