Que vous pratiquiez le trekking ou n’importe quelle activité qui prévoit de passer au moins une nuit dehors, vous aurez besoin d’un bon matelas, car il est essentiel de récupérer pour aborder avec énergie la journée suivante.

La première condition pour passer une bonne nuit à l’extérieur est de vous protéger du froid et de l’humidité qui montent du sol. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas votre sac de couchage ou votre duvet qui vous en protège le mieux, mais votre matelas.

Un matelas de trekking (ou de randonnée, bivouac, camping…) est donc d’abord un matelas qui forme une barrière isolante entre votre corps et le sol. 

Longtemps négligé, il est à présent considéré comme un matériel essentiel, d’autant qu’on a aujourd’hui des matelas performants qui restent légers et compacts.

Il y a 3 grands types de matelas de trekking : les classiques tapis de sol en mousse, les matelas autogonflants et les gonflables.

En fonction de leur capacité d’isolation, ils sont classés en 4 catégories : été, 3 saisons (neige exclue) qui sont les plus polyvalents, toutes saisons et froid extrême.

Comment choisir son matelas de trekking/randonnée/bivouac/camping ?

Comme pour tout achat, il y a plusieurs critères à considérer avant de se lancer, le but étant de choisir le matelas qui vous convient le mieux.

La résistance thermique

Vous trouverez cette information essentielle sur les emballages ou les descriptions des matelas d’extérieur sous le nom de R Value (ou Valeur R). Cette valeur traduit la capacité du matelas à retenir la chaleur du corps et va de 1 à 11,4 (du moins au plus isolant). Par exemple, un matelas qui a une R Value de 5,9 peut être utilisé à partir de -24° C.

Une R Value de 1 à 2 convient plutôt l’été ou en plaine, entre 2 et 4 elle convient pour une randonnée en moyenne montagne par exemple, et à partir de 4 on peut utiliser le matelas sur la neige.

Il faut savoir que certains fabricants donnent la température d’utilisation recommandée au lieu de cette valeur.

Le choix dépend surtout de l’activité pratiquée.

Il sera toutefois suffisant pour des randonnées occasionnelles qui ne justifient pas un investissement plus important, ou pour des randonnées de longue distance en raison de sa légèreté, à condition de se contenter d’un confort assez spartiate.

Le matelas autogonflant est constitué d’une mousse isolante extensible avec des cellules ouvertes, et d’une valve qui laisse l’air s’y loger dès que vous le déroulez. Mais ne vous faites pas d’illusions : il ne se gonfle de lui-même qu’à 60-70%, et il faut finir à la bouche pour obtenir plus de fermeté.

Ce matelas est solide, rapide à installer, il offre un bon confort avec une épaisseur de 2 à 4 cm, et une bonne isolation. Il est très compact une fois rangé et moins cher qu’un gonflable, mais assez lourd.

Je recommande les plus lourds pour les randonnées sans portage (en 4X4 ou à cheval) ou pour un camp de base. S’il est assez léger il peut convenir pour le trekking ou pour les randonnées de longue distance (en format ¾).

Le matelas gonflable est le plus cher des 3 mais il offre un excellent confort avec une épaisseur de 5 à 10 cm. Son poids varie de moins de 400 g à plus d’1 kg selon les modèles, mais il est compressible et  peu encombrant. On trouve des modèles très bien isolés, avec une garniture en microfibre voire en duvet. Le bémol c’est qu’il est assez fragile et qu’il a tendance à se dégonfler quand il fait très chaud.

En raison de son prix, je le conseillerais pour des randonnées régulières, et en version légère il convient pour l’alpinisme, le trekking et les randonnées de longue distance.

Pour les randonnées hivernales, je vous recommande un modèle très isolant (c’est plus cher mais vous l’apprécierez). À défaut mettez une mousse sous votre matelas.

Je vous conseille de gonfler le matelas avec une pompe plutôt qu’avec la bouche, car cela provoque l’accumulation d’humidité à l’intérieur et l’apparition de moisissures. Certains modèles ont une pompe intégrée ou sont livrés avec un sac pompe qui se connecte au matelas.

Les matelas gonflables et autogonflants ont souvent une partie inférieure plus rigide et plus solide pour résister aux pierres et aux épines.

Ces 2 types restent néanmoins plus fragiles que le matelas en mousse. Pour le cas où, un kit de réparation est généralement fourni.

La plupart des matelas existent en plusieurs formats. La taille standard pour homme est 183 x 51 cm, et pour femme 168 x 51 cm. Pour les enfants et ceux qui privilégient le moindre poids, il existe la taille 119 x 51 cm.

Elle doit être étanche et avoir une texture agréable au toucher, pas trop lisse pour ne pas glisser si le sol n’est pas parfaitement plat.

Il est très variable selon le type et le modèle, mais je vous conseille de ne pas sacrifier la qualité de votre sommeil pour gagner quelques grammes, au risque de ne pas profiter pleinement de votre aventure.

Il doit être simple car il faut ranger votre matelas tous les matins, et adéquat pour le protéger et qu’il dure longtemps. Vous pouvez utiliser une housse (si fournie), ou bien des sangles (simples ou élastiques).

Mon classement des meilleurs matelas de camping, trekking, bivouac, randonnée…

Inspirée comme toujours par mon expérience de ces produits, voici ma sélection des meilleurs matelas de trekking.

NEMO Tensor

C’est un matelas gonflable 3 saisons (température minimale 2-7° C), de dimensions 183 x 51 x 8 cm en version standard, confortable avec sa structure Spaceframe Baffles qui offre une bonne stabilité et une bonne répartition de l’appui.

Grâce à ses 2 couches Thermal Mirror, l’isolation est plus légère et il est aussi plus silencieux. L’enveloppe extérieure en tissu 20D est douce et agréable. Il est épais et très confortable.

Sa valve plate exclusive assure un gonflage et un dégonflage rapide. Replié, il ne mesure que 20 x 8 cm et il est léger (385 g).

Il est livré avec un sac pompe Vortex très pratique et un kit de réparation.

C’est un matelas que je trouve pratique et confortable, et que personnellement j’apprécie beaucoup.

THERM A REST Z Lite Sol

Ce matelas en mousse à cellule fermée de R Value 2 (3 saisons) possède une surface réfléchissante ThermoCapture qui reflète la chaleur pour près de 20% d’efficacité supplémentaire (à placer vers le haut).

Très solide et très léger (410 g), il se plie en accordéon pour moins d’encombrement (51 x 13 cm).

Déplié, ses dimensions sont standard (183 x 51 x 2 cm).

C’est un matelas innovant, qui isole plutôt bien et qui est assez confortable.

NEMO Astro Lite

Ce matelas gonflable 3 saisons (température minimale 2-7° C) est très épais (9 cm) et très confortable, ce qui ne l’empêche pas d’être assez léger (520 g).

Déplié, il mesure 183 x 51 x 9 cm (version Regular) et replié il est peu encombrant (20 x 10 cm).

Il isole bien du froid grâce à son isolant synthétique Primaloft. Il est constitué de compartiments horizontaux qui empêchent le centre du matelas de s’affaisser, et il est recouvert de tissu 20D doux et confortable.

Petit « plus » : l’emplacement Pillow Baffles qui maintient l’oreiller en place pour encore plus de confort.

Avec sa valve plate Laylow TM multifonction, vous ajustez le gonflage et vous le dégonflez rapidement et facilement.

Il est livré avec un sac pompe Vortex et un kit de réparation.

Vous dormirez très bien sur cet excellent matelas qui vous garantit un réveil en pleine forme.

THERM A REST ProLite

Il s’agit d’un matelas autogonflant 3 saisons bien isolant (R Value 2,4 en version homme et 2,7 en version femme). Il est affiné au niveau des pieds pour gagner du poids et de l’encombrement, et c’est actuellement le matelas autogonflant le plus léger (435 g) et le plus compact du marché. Comme tous les produits de cette gamme, il est aussi très robuste.

Il est constitué d’une mousse uréthane exclusive et d’un tissu fin 50D agréable. Ses compartiments en diagonale réduisent son volume et lui permettent de mieux stocker la chaleur que des compartiments verticaux.

Il existe en 4 tailles : XS, S (119 x 51 cm), Regular (183 x 51 x 2,5 cm) et en version féminine.

C’est un matelas performant qui vous protègera bien du froid sans sacrifier la facilité de transport.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici