Il s’agit d’une machine à laver compacte, légère, en plastique solide et parfois équipée d’une poignée, que vous pouvez emmener partout. En vous permettant de laver votre linge en vacances par exemple, elle vous évite d’emporter beaucoup de vêtements et elle est plus efficace qu’une lessive à la main. Elle est idéale pour les longs voyages ou les séjours prolongés au camping. Pour accéder directement au classement des meilleures machines à laver portables, cliquez-ici.

La machine à laver portable se décline en plusieurs types et gammes, et en de nombreux modèles.

Des machines à laver petit format qui font tout comme les grandes aux petits modèles plus simples conçus pour le camping, le choix est vaste. Toutefois, si vous songez à en équiper votre camping-car ou votre fourgon, je pense que vous serez plus intéressé par les secondes, les premières étant mieux adaptées aux studios et petits appartements. 

Parmi les machines à laver de camping, on distingue les machines manuelles, les appareils à ultrasons, et les machines électriques. 

Les machines à laver portables manuelles se présentent essentiellement sous 2 formes : à manivelle (un peu comme une essoreuse à salade) et sous forme de sac.

Les premières comportent un tambour pour les vêtements, l’eau et la lessive, et fonctionnent à l’aide d’une manivelle. En actionnant la manivelle pendant quelques minutes, vous brassez le linge en reproduisant les mouvements d’une machine classique. Bien sûr, le brassage est beaucoup moins rapide et ce type de lave-linge convient surtout pour du linge peu sale.

Les secondes sont constituées d’un sac étanche dans lequel vous mettez le linge, l’eau et la lessive. Puis vous fermez le sac et vous frottez le linge à travers la paroi. Ensuite vous videz l’eau et vous rincez. Il existe aussi des sacs séchants, avec serviette essoreuse et cintres gonflables, qui réduisent le temps de séchage.

Les machines manuelles sont assez rudimentaires, mais pour des vêtements légers c’est suffisant. Notez qu’on peut classer dans cette catégorie des systèmes « maison » qui se révèlent pas chers et efficaces (je vous parlerai dans le classement de celui que j’utilise). 

Les machines à laver à ultrasons sont de petits appareils qui produisent des ultrasons grâce à l’éclatement de bulles microscopiques dans l’eau additionnée de lessive, ce qui élimine les microbes et les saletés en 30 mn environ. Ensuite vous rincez le linge et le tour est joué. Ultra compacts (ils entrent dans un sac à dos) et légers, ces dispositifs sont électriques mais consomment 80 fois moins d’énergie qu’un lave-linge classique. 

Les machines à laver portables électriques sont certainement les plus représentées dans le commerce. Je ne vous parlerai pas des mini machines qui fonctionnent exactement comme les grandes, avec évacuation et programmes automatiques. Bien que plus petites que les classiques, elles restent plus encombrantes et énergivores que les modèles dits de camping. 

Je me focaliserai sur ces derniers, très compacts, en plastique robuste. Fonctionnant sur batterie ou sur secteur, ils sont de plus en plus performants. Certaines de ces machines (à cuve/commande simple ou double) ont aussi une fonction d’essorage. S’il est un peu exagéré de les appeler « séchantes », elles essorent très bien et réduisent le temps de séchage à l’air libre.

Moins sophistiquées que les lave-linge standards (bien que le principe de fonctionnement soit le même), elles ne chauffent généralement pas l’eau, ne possèdent pas de pompe d’évacuation mais un simple système d’écoulement, et le remplissage s’effectue au robinet ou avec un seau. 

Elles proposent des cycles courts (10-15 mn). Si votre linge est très sale, vous devrez peut-être procéder à plusieurs cycles. L’avantage est qu’elles consomment peu d’eau et d’électricité.

Beaucoup plus petites que les machines à laver classiques, elles ont une capacité inférieure (entre 1,5 et 3,5 kg de linge en moyenne). Quant au type de linge qu’on peut y mettre, tout dépend des modèles : les plus compacts seront sans doute plus utiles pour laver des vêtements légers en période estivale, mais les plus grands peuvent laver tout type de linge. Si certains modèles sont équipés de plusieurs programmes de lavage, la majorité en ont 2 : « normal » et délicat.

L’utilisation est simple : mettez-y les vêtements que vous voulez laver (le chargement se fait souvent par le haut), ajoutez l’eau (20 l en moyenne par cycle de lavage, mais suivez les instructions du manuel d’utilisation), ajoutez la lessive puis actionnez le minuteur pour lancer le programme.

Je vous conseille d’utiliser une lessive liquide, qui se dissout plus vite et plus facilement que la poudre. Je déconseille la lessive sous forme de tablettes, qui génère habituellement beaucoup de mousse.

Quand le lavage est terminé, la vidange se fait en actionnant un bouton situé sur le panneau de commandes. Appelé « drainage » ou « évacuation », il permet d’évacuer l’eau du tambour. Ce drainage se faisant par écoulement simple, le tuyau doit être plus bas que la machine. Comme il est généralement court (30-50 cm), il est préférable de surélever un peu la machine et de l’installer près d’un évier, d’un bac à douche ou autre, du moins quand vous l’utilisez. Entre deux lessives, vous pouvez la ranger facilement dans un coin.

Pour que votre machine à laver portable dure longtemps et reste efficace, pensez à nettoyer régulièrement le filtre. Vous l’enlèverez facilement en faisant levier avec un couteau ou un tournevis, en prenant garde de ne pas l’endommager.

Comment choisir sa machine à laver portable ?

Pour ne pas vous tromper et acheter le modèle qu’il vous faut, vous devez prendre en compte à peu près les mêmes critères que pour une machine à laver classique.

La capacité de charge

Variable selon les modèles, elle est généralement comprise (pour le camping) entre 1,5 kg et 3,5 kg de linge (20-30 l d’eau). Vous devez choisir une capacité qui corresponde à la quantité de vêtements que vous aurez à laver.

Une capacité de 3,5 kg suffit largement pour une famille. Si vous êtes seul ou en couple, une machine portable pour 1,8 ou 2 kg de linge convient généralement.

Votre machine doit convenir aux espaces réduits (camping-car, fourgon, etc.) et ne pas vous encombrer. Pour être sûr de votre achat, je vous conseille de mesurer précisément l’emplacement que vous avez prévu pour elle, car les tailles sont variables selon les modèles (40 cm environ est une dimension idéale pour le camping).

Notez qu’il existe des modèles pliables qui sont ultra compacts.

Si vous comptez emporter votre machine avec vous et donc la porter régulièrement, je vous conseille d’opter pour un modèle très léger et si possible équipé d’une poignée.

La plupart des modèles sans essoreuse pèsent environ 5 kg, voire moins (un sac de lavage pèse moins d’1 kg).

Si vous comptez emporter votre machine avec vous et donc la porter régulièrement, je vous conseille d’opter pour un modèle très léger et si possible équipé d’une poignée.

La plupart des modèles sans essoreuse pèsent environ 5 kg, voire moins (un sac de lavage pèse moins d’1 kg).

Tous les modèles n’essorent pas. C’est un confort supplémentaire, mais qui se répercute sur le prix de la machine, alors si vous optez pour un modèle bi-fonction, assurez-vous que sa puissance suffit pour obtenir un essorage de qualité.

Certaines machines qui essorent ont 2 compartiments distincts (un pour le lavage et l’autre pour l’essorage) ainsi que 2 commandes séparées, alors que d’autres n’ont qu’une seule cuve (et même parfois une seule commande).

L’avantage d’avoir 2 cuves, c’est que vous pouvez laver et essorer du linge en même temps. La capacité de charge en essorage est un peu inférieure à celle du lavage mais l’essorage est généralement efficace.

Si vous n’avez qu’une seule cuve pour les 2 fonctions, vous disposerez de la même capacité de charge, mais avec un peu moins d’efficacité d’essorage.

La puissance de votre machine détermine son efficacité. Plus elle est puissante, plus elle tourne vite et mieux elle lave (et essore s’il y a lieu).

Pour de bons résultats sur du linge moyennement sale, choisissez une puissance entre 200 et 250 W (au moins 120 W pour l’essorage).

Le revers de la médaille, c’est qu’au plus elle tourne vite au plus elle est bruyante (surtout pour l’essorage). Vous pouvez cependant réduire le bruit en la posant sur une petit tapis ou en mettant des pieds en caoutchouc qui atténueront les vibrations.

Certains fabricants livrent leurs modèles avec divers accessoires : housse de transport, panier ou filet pour linge délicat, filtre de rechange, etc.

C’est un critère qui peut avoir son importance, car il peut être intéressant d’avoir ces petits « plus », et les acheter à part revient plus cher.

Classement des meilleures machines à laver portables

Voici 2 machines à laver portables que je vous recommande pour un usage nomade, et je vous livre aussi mon « truc » personnel pour laver le linge en voyage.

Navaris mini machine à laver manuelle

Ce petit modèle écologique permet de laver et d’essorer 2 kg de linge sans électricité et avec peu d’eau.

Mettez les vêtements, l’eau (à 45° C maximum) et la lessive dans le tambour, et actionnez la manivelle pour brasser le linge. Comptez 40 à 60 tr/mn, ce qui est suffisant pour du linge peu sale (l’efficacité sera moindre sur des taches tenaces).

Le lavage terminé, videz l’eau grâce au tuyau dédié, mettez l’essoreuse avec le linge dans le tambour et actionnez à nouveau la manivelle. L’essorage réduit considérablement le séchage des vêtements.

Compacte (34,5 x 34,4 x 34,5 cm) et légère (3 kg), cette petite machine en plastique reste bien stable pendant l’utilisation grâce à ses pieds-ventouses.

Mini machine à laver Turbo Portable

Cette petite machine pliante et solide en plastique est compacte et légère (2,5 kg). Avec 135 W de puissance, elle lave 0,8 kg de linge en 15 mn maximum (cycles de 5, 10 ou 15 mn), et le désinfecte par l’action de l’ozone et de 2 LED germicides UV-C, en 5 mn (certifiée CE).

Elle essore également le linge et le sèche grâce à une circulation d’air chaud et à un brassage alterné.

Ultra compacte pliée (29,2 x 29,2 x 9,3 cm) vous la transportez facilement. Dépliée, elle encombre peu (29,2 x 29,2 x 28,8 cm) et produit peu de bruit (41 dB).

Sotralentz – Fût/bidon 30 litres
(pour laver votre linge sans machine pendant que vous roulez)

Je vous présente une astuce que j’utilise et qui marche très bien. Ce bidon d’1,95 kg se porte facilement à l’aide de 2 poignées rabattables. En polyéthylène (PEHD) il est solide et étanche (joint et cerclage avec levier).

De bonnes dimensions (53,5 cm de haut et 25,2 cm de diamètre) et à ouverture totale, il est facile à remplir, vider et nettoyer. 

Vous pouvez y laver votre linge efficacement. Il suffit de mettre vos vêtements dedans, avec de l’eau tiède et de la lessive, puis de bien le fermer et de le fixer sur le toit de votre véhicule.

Quand vous roulez, les cahots et les vibrations brassent le linge comme dans une machine à laver, et vous n’avez plus qu’à le rincer à l’arrivée.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici