Dès que les beaux jours arrivent, la guerre contre les moustiques reprend : non seulement ils provoquent des démangeaisons intenses, voire des allergies, mais les moustiques sont aussi des vecteurs de maladies. Pour accéder directement au classement des meilleures lampes anti-moustiques, cliquez-ici.

Parmi tous les dispositifs existants pour lutter contre eux, la lampe anti-moustique fait partie des plus recommandables. En effet, c’est une solution rapide et efficace, qui n’utilise aucune substance chimique (c’est mieux pour vous et pour l’environnement), et dont le prix reste abordable.

De plus, une lampe anti-moustique peut aussi vous débarrasser d’autres nuisibles comme les mouches ou les mites, et de nombreux modèles peuvent être utilisés à l’intérieur comme à l’extérieur, ce qui est parfait quand vous faites du camping. 

Il existe plusieurs types de lampes anti-moustique, mais tous ont en commun d’être efficaces et faciles à utiliser. Aucun réglage n’est nécessaire, pour être tranquille il suffit de brancher la lampe (certains modèles possèdent une batterie rechargeable via des panneaux solaires ou un port USB) et d’appuyer sur un bouton.

Il existe également de nombreux designs pour tous les goûts, et des modèles multifonctionnels. 

La lampe anti-moustique à UV

C’est la plus courante. Elle est constituée d’une grille électrifiée et d’un ou plusieurs tubes qui produisent de la lumière ultra-violette. Attirés par cette lumière, les insectes entrent au contact de la grille et sont électrocutés. Ils tombent ensuite dans un bac ou un tiroir amovible. Certains modèles sont également dotés d’un ventilateur qui aspire les moustiques morts. Une grille de protection évite tout contact accidentel avec la partie électrifiée.

La lampe anti-moustique à UV est une solution écologique rapide et efficace à bon prix, ce qui explique son succès. Elle se décline en de nombreux modèles de puissance, tension et portée différentes. Beaucoup sont utilisables à l’intérieur et à l’extérieur, et on trouve facilement des versions portables et rechargeables via USB ou des panneaux solaires, idéales pour les activités outdoor. 

Par contre, elle émet un petit claquement chaque fois qu’un insecte se fait électrocuter.

La lampe anti-moustique photo catalytique

Elle leurre les moustiques en produisant les mêmes effets que la respiration humaine qui les attire instinctivement (émission de chaleur et de CO2). La lampe produit du CO2 via une réaction photo catalytique entre des UVA/UVB et du dioxyde de titane. Une fois attirés dans la lampe, un ventilateur les aspire et les bloque à l’intérieur, où ils vont mourir électrocutés et atterrir dans un bac collecteur ou sur un film adhésif.

Ce type de lampe anti-moustique, utilisable à l’intérieur comme à l’extérieur, est assez récent et un peu plus cher mais très performant. De plus, il  purifie l’air en décomposant les moisissures, les odeurs, les virus et les bactéries.

La lampe anti-moustique à combustion

Cette lampe contient une huile insecticide qui est brûlée et dont les vapeurs se propagent, tuant les insectes. Les substances utilisées sont souvent naturelles et non nocives (on les utilise aussi pour les bracelets anti-moustique), mais ce type de lampe a une portée assez limitée et s’avère plus efficace à l’intérieur qu’à l’extérieur. 

La lampe anti-moustique à ultrasons

Elle agit comme un répulsif : elle ne tue pas les moustiques mais les éloigne. L’avantage c’est qu’elle épargne aussi les insectes utiles, comme les papillons de nuit qui se font souvent piéger par les lampes anti-moustique.

Pour avoir des résultats optimaux à l’intérieur comme à l’extérieur, placez votre lampe dans un endroit sombre et en hauteur, car les insectes évoluent généralement à 2 m environ du sol.

Pour un usage en intérieur, allumez la lampe environ une heure avant d’aller vous coucher et fermez l’espace à protéger (pièce, tente, camping-car, etc.).

Pour que votre lampe reste performante longtemps, videz régulièrement le bac collecteur et lavez-le.

La durabilité des tubes à UV dépend de la fréquence d’utilisation, mais ils ont généralement une durée de vie assez longue, de l’ordre de 5000 à 8000 heures (12 mois en moyenne). Quand la lumière faiblit, il est temps de les changer.

Comment choisir sa lampe anti-moustique ?

Voici quelques critères à prendre en compte pour vous aider à choisir à coup sûr le modèle qui correspond à vos besoins.

Le type

Pour un usage exclusivement intérieur, vous pouvez opter pour une lampe à combustion, mais il faut savoir qu’elles peuvent émettre une odeur qui peut être gênante pendant un repas ou incommoder certaines personnes. Pour cette raison, je les déconseillerais dans les pièces de vie.

Pour un usage extérieur ou mixte, je vous recommande les lampes à UV/photo catalytiques, ces dernières ayant l’avantage d’être parfaitement silencieuses.

Si vous répugnez à tuer les moustiques (et dans la foulée des insectes utiles), alors vous pouvez vous tourner vers les lampes anti-moustique à ultrasons, surtout si vous n’avez pas de chien (les chiens sont sensibles aux ultrasons) ou si vous l’utilisez dans une pièce où votre animal ne va pas.

Pour les lampes anti-moustique à UV, vous devez choisir la puissance en fonction de l’espace à protéger (petite pièce, jardin, etc.). Elle va généralement de 6 à 20 W (on trouve même des modèles de 30 W). 

La tension de grille est aussi importante. Choisissez un modèle avec une tension d’au moins 1000 V. Une tension entre 2000 et 3000 V permet de bonnes performances et des résultats rapides.

Comme je l’ai dit, les lampes photo catalytiques sont parfaitement silencieuses alors que les lampes à grille émettent un bruit à chaque électrocution. Si vous placez la lampe assez loin de vous, ce bruit n’est cependant pas très gênant.

Elle varie selon les modèles et peut aller jusqu’à 100 m2 voire plus. Pour les grands espaces (jardin, camping), préférez une longueur d’onde ultraviolette comprise entre 350 et 375 nm (nanomètres), qui offrira un champ d’action plus important.

Si vous voulez emmener votre lampe dans vos activités outdoor, il existe des modèles portables légers et rechargeables. Les modèles classiques fonctionnent sur secteur et peuvent être assez lourds, surtout s’ils comprennent plusieurs tubes et un boîtier métallique. Si vous optez pour une lampe portable, vérifiez l’autonomie de la batterie, le ou les modes de rechargement possibles (secteur/USB/solaire), ainsi que le niveau d’étanchéité (IP), qui peut être variable. 

Certains modèles sont multifonctionnels et font par exemple office de lampe ou de chargeur de téléphone, ce qui peut être très utile quand on n’a pas accès à l’électricité, en camping ou sur un bivouac par exemple.

Classement des meilleures lampes anti-moustiques

Je vous propose 3 modèles que je trouve particulièrement intéressants pour leurs performances et leur bon rapport qualité-prix. 

Haolgo lampe anti-moustique

Cette lampe à UV comprend 2 tubes de 10 W que vous changez aisément grâce à la grille de protection amovible, une grille électrifiée de 2100 V, et un bac collecteur amovible facile à vider. En métal anticorrosion, elle est solide et durable.

Silencieuse et facile à utiliser avec son interrupteur en façade, elle est efficace dans un rayon de 120 m2, avec des résultats optimaux jusqu’à 60 m2

Pratique, vous la suspendez en hauteur grâce à la chaîne de suspension fournie, de préférence dans un endroit sombre et à 1 ou 2 m de personnes ou d’aliments. 

Elle fonctionne sur le secteur (câble de 1,35 m environ), et peut être utilisée à l’intérieur ou à l’extérieur, car elle est facilement transportable (38 x 8 x 27,5 cm pour 1,8 kg).

Fochea lampe anti-moustique

Un joli design pour cette lampe à UV et à photo catalyse de 22 W, très efficace et compacte (19,7 x 11,5 x 43,9 cm pour 1,28 kg).

Puissante et silencieuse, elle possède un ventilateur qui aspire efficacement les nuisibles (moustiques, mouches, mites, guêpes, …) sur 360°, ainsi qu’une triple sécurité anti-évasion. Les insectes piégés s’électrocutent sur la grille de 1500 à 1800 V. Une grille de protection métallique évite tout contact accidentel.

La longueur d’onde émise par ses 2 tubes est de 365 nm, ce qui garantit une attraction sur 100 met une efficacité optimale dans un rayon de 25 à 40 m2. Vous pouvez l’utiliser à l’intérieur ou à l’extérieur.

Elle est pourvue d’une poignée de transport/suspension, mais peut être aussi suspendue avec une chaîne (non fournie). En métal et plastique, elle est solide et durable.

Elle est livrée avec une brosse et 1 tube de rechange.

Seenlast lampe anti-moustique électrique

Elle vous débarrasse efficacement en les électrocutant (1000 V) des moustiques, cafards, araignées, fourmis et mouches dans un rayon de 35 m2, ce qui la rend idéale pour l’intérieur, le balcon ou la terrasse (elle fonctionne sur secteur). Elle est dotée d’un tube à UV de 6 W qui émet une longueur d’onde de 365 nm, et les insectes morts sont recueillis dans le pied amovible, facile à vider avec la brosse fournie.

Sa grille de protection en plastique sur 360° est très fine pour éviter les accidents, notamment avec les jeunes enfants, et elle possède une poignée de transport/suspension.

Silencieuse, elle est compacte (10,5 x 29 cm) et facile à utiliser.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 4.9 / 5. Nombre de votes : 25

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici