Quand il s’agit de randonnée, de trekking ou de camping, le sac de couchage fait partie du paquetage indispensable pour passer une nuit agréable et reposante, essentielle au bon déroulement de l’excursion.

Toutefois, pour les aventuriers à qui rien ne fait peur, que ce soit l’altitude ou une basse température, un duvet commun ne suffira pas à garantir une nuit confortable et au chaud.

Sans compter que dormir dans le froid peut causer de sérieux dégâts pouvant impacter sur l’aventure : manque de sommeil, hypothermie, et j’en passe.

Il faut donc un matériel adapté à ces conditions plutôt extrêmes : un sac de couchage grand froid.

En effet, comme son nom l’indique, le sac de couchage grand froid a été conçu spécialement pour affronter les nuits glaciales : un rembourrage en duvet naturel (plume d’oie ou de canard), ou en fibre synthétique, assurant une parfaite isolation. 

Ainsi pour les baroudeurs les plus aguerris, amateurs de trek en haute ou moyenne altitude, d’alpinisme ou encore d’expéditions hivernales, le sac de couchage grand froid est l’équipement idéal.

Notez également que son efficacité contre le froid sera d’autant plus effective s’il est accompagné d’un bon matelas au sol ou d’une tente de camping. 

Classement des meilleurs sacs de couchage grand froid

Lorsque vous allez acheter votre sac de couchage grand froid, vous verrez que malgré avoir pris en compte les critères susmentionnés, vous serez quand même confronté à une foule de choix.

Je vous propose donc une sélection de duvets que je trouve intéressants de par leur efficacité et leur rapport qualité prix, afin de vous donner une piste pour le choix de celui qui correspondra au mieux à vos attentes. 

Ils sont tous de la marque Lestra Outdoor, fabricant d’équipement de randonnée par excellence bien que peu connu, et dont les produits m’ont toujours satisfait personnellement.

Chaque produit est livré avec son propre sac de compression, facilitant ainsi son rangement et son transport. 

Le Greenland 200 : pratique et efficace

Multicolore et disponible en deux tailles (225 x 80 x 50 cm et 220 x 75 x 45 cm pour des poids respectifs de 1 900 g et de 1 600 g) afin que tout un chacun puisse jouir des joies du camping en toute saison.

Le Greenland 200 est un sac sarco dont la température de confort s’élève à -5°C, et la température extrême à -29°C. 

Fait en polyester, avec un rembourrage de qualité en Micro-Thermo fibre, doté d’un bouclier thermique imperméable et d’un rabat anti-froid.

Il assure une excellente protection face aux intempéries et promet un bon confort thermique, surtout en période hivernale.

D’autant plus qu’il est muni à la fois d’une collerette anti-froid et d’un cordon de serrage. 

Le petit plus est que vous pouvez choisir entre un modèle à fermeture à gauche ou à droite, ce qui veut dire que le Greenland 200 est jumelable des deux côtés avec un sac du même modèle.  

Le seul hic serait pour moi le fait les dimensions réelles de ce produit soient légèrement en dessous de celles annoncées par le fabricant.

Ce qui peut occasionner un certain inconfort. 

Le Mount Everest : résistant et polyvalent 

Existant en deux tailles 230 x 85 x 50 cm et 210 x 80 x 50 cm, le modèle Mount Everest de Lestra Outdoor est fait en polyester.

Muni d’une couche déperlante Diamond Ripstop et d’une couche WARMAX, il offre une grande résistance à l’humidité.

Son rembourrage en fibre creuse siliconée 4 canaux, sa collerette anti-froid ainsi que son cordon de serrage sont les garants d’une excellente isolation thermique.

C’est donc un sac de couchage momie polyvalent, utilisable à toutes les saisons en randonnée ou en camping.

Disponible avec une fermeture à gauche ou à droite, il peut être accolé à un autre duvet du même type si vous désirez dormir à deux. 

Toutefois, avec une température limite de confort à -5°C, l’Everest ne convient pas aux expéditions en grand froid, mais je le recommande pour des randonnées en moyenne altitude, quelle que soit la saison.

Et, à mon avis, l’exiguïté de sa partie inférieure risque de poser problème pour peu que vous ayez des pieds un peu grands. 

L’Alaska Original: confortable et compact

Ce modèle de type sarcophage de couleur noir très élégante est décidément mon coup de cœur.

Sa conception en tissu synthétique micro ripstop imperméable se moque des soucis d’humidité.

De plus, son remplissage en duvet de canard blanc permet une température de confort de -7°C, pousse sa température limite à -14°C et sa température extrême jusqu’à -22°C.

Sa capuche coupe-vent équipée d’un cordon de serrage et sa collerette anti-froid optimisent également le confort thermique.

Il est donc adéquat pour tout type d’expédition, même pour des aventures en haute montagne. 

Tout comme les deux précédents modèles, il offre le choix quant à l’emplacement de la fermeture, permettant ainsi son jumelage. 

Très compact (il peut rentrer dans sac de compression de 7l alors que le sien fait 13l) et pesant 1400 g, il a un excellent rapport chaleur/poids. 

Malheureusement, et c’est son seul bémol à mon avis, l’Alaska Original n’est disponible qu’en taille unique : 220 x 80 x 50 cm.

Si vous mesurez au-delà de 1m90, ce duvet ne vous conviendra pas car vous n’y serez pas à l’aise. 

Comment choisir son sac de couchage grand froid ? 

La réussite de votre aventure dans des conditions de faible température dépend en grande partie de la capacité de votre duvet à vous tenir au chaud.

Il existe une multitude de sacs de couchage grand froid sur le marché.

Mais comme chacun d’entre eux dispose de caractéristiques qui lui sont propres, on s’y perd vite et en choisir un devient alors une tâche ardue.

Afin de vous aider à trouver le sac de couchage qui répondra au mieux aux exigences de vos activités, je vous propose donc une liste des éléments clés à prendre en compte lors de votre sélection.

La température est le critère primordial à considérer lorsque vous choisissez votre duvet si vous voulez dormir paisiblement et vous ressourcer et être en pleine forme pour poursuivre l’aventure. 

Le sac de couchage grand froid qui vous conviendra sera celui dont la température de confort sera égale ou supérieure (surtout si vous êtes frileux) à la température à laquelle vous vous confronterez.

La température idéale dépend en effet de la région où vous allez camper, l’emplacement géographique, les conditions climatiques, etc.

En effet, camper en montagne et en bord de mer n’est pas le même. De même, dormir dans une tente en été et en hiver se ne fera pas dans les mêmes conditions. 

Il est alors impératif de vous renseigner sur les conditions climatiques de la région où vous souhaitez camper, en tenant compte des minimas et des amplitudes thermiques. 

Sachez également que le type du duvet que vous choisissez dépend aussi des activités que vous prévoyez de faire. 

Vous êtes adepte de trekking ?

Privilégiez les modèles légers, pratiques et faciles à transporter pour ne pas vous encombrer et vous gêner durant vos déplacements. Le sac de couchage en duvet naturel est plus léger, très isolant et très compressible donc moins encombrant.

Il a ainsi un meilleur rapport chaleur/poids.

Cependant, il prend beaucoup plus l’humidité et devient moins efficace lorsqu’il est mouillé.

Il est donc déconseillé de le mettre en contact direct avec toute source d’humidité.

Certains modèles sont toutefois imperméabilisés, ce qui est d’autant plus bénéfique. 

Vous projetez de faire du camping ?

Vous pouvez vous permettre de vous offrir un sac de couchage grand froid plus lourd et donc plus confortable, étant donné que vous allez vous établir sur un lieu fixe.

Le sac de couchage en fibre synthétique est, pour sa part, plus lourd et moins compressible.

Par contre, il endure beaucoup plus l’humidité. 

Optez pour un sac de couchage adapté à votre taille car trop grand, il mettra du temps à vous réchauffer ; alors que trop petit, vous ne serez pas totalement couvert ou vous devrez vous recroqueviller pour y parvenir, ce qui n’est vraiment pas confortable.

Un sac de couchage couverture est confortable et peut être utilisé pour une température extrême allant jusqu’à -10°.

Toutefois, il occasionne de fortes déperditions de chaleur à cause de son étendue et ne convient pas forcément aux conditions de grand froid hivernal ou montagnard.

Préférez donc un sac de couchage de type sarcophage, large au niveau des épaules et étroit aux pieds, qui épouse la forme de votre corps, optimisant ainsi votre protection thermique.

D’autant plus que sa capuche à rabat préservera votre tête. 

Le système fermeture du sac de couchage joue également un rôle essentiel dans la lutte contre la perte de chaleur et l’infiltration du froid dans le duvet.

Il existe deux types de fermeture des duvets :

  • La fermeture à collerette protège efficacement la partie supérieure du corps et est adaptée pour une très basse température.
  • Le cordon de serrage de la capuche, typique des sacs sarcophages, adapte l’ouverture au plus près du visage. Il offre ainsi une meilleure protection pour les conditions extrêmes.

Pour plus de commodité, je vous conseille de choisir un sac dont la fermeture est à gauche si vous êtes droitier, et à droite si vous êtes gaucher.

Vous pourrez ainsi l’ouvrir plus facilement. 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes : 87

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici