Un groupe électrogène de survie ? C’est un mini-groupe qui, comme les groupes électrogènes classiques, peut produire de l’électricité de façon entièrement autonome tout en étant plus silencieux, plus compact et plus léger. Vous pouvez directement accéder au classement des meilleurs groupes électrogènes de survie en cliquant-ici.

C’est un matériel indispensable pour les survivalistes car il fournit une énergie de secours en cas de grève, d’intempéries, de panne de réseau ou de catastrophe. Il peut être aussi utilisé pour le camping ou le jardin car c’est un moyen d’avoir de l’électricité quand on se trouve dans une zone non desservie.

Il fonctionne de la même façon que les gros groupes : un moteur thermique entraîne une génératrice, qui peut être une dynamo ou un alternateur, la différence étant qu’une dynamo produit un courant continu alors qu’un alternateur produit un courant alternatif.

De taille et de poids variables, les groupes électrogènes de survie sont alimentés par de l’essence, du diesel ou du gaz.

Vous pouvez installer un groupe électrogène de ce type en extérieur ou en intérieur, mais pas dans une pièce ni un garage (à cause des risques dus au monoxyde/dioxyde de carbone). Placez-le dans un endroit dégagé et loin de toute source de chaleur. Si c’est possible, raccordez-le à un conducteur de protection et dans tous les cas suivez les instructions du fabricant.

Un groupe électrogène demande un entretien régulier pour être performant et fiable. Si vous l’utilisez au quotidien, vérifiez tous les 15 jours environ l’état du moteur, du carburateur, de la batterie et du filtre. 

Si votre groupe fonctionne à l’essence et peu souvent, je vous conseille de mettre un additif stabilisateur dans le carburant pour le conserver jusqu’à 2 ans. Mais là encore, suivez les recommandations du fabricant.

Comment choisir son groupe électrogène de survie ?

Comme toujours, pour choisir le modèle qui vous convient le mieux, je vous conseille de prendre en compte certains critères avant de vous lancer. 

La puissance

Elle est exprimée en kilowatt (kW) ou en kilovoltampère (kVA). Les mini-groupes électrogènes ont souvent une puissance de sortie comprise entre 700 et 2000 W.

Pour être sûr de choisir la puissance qu’il vous faut, additionnez celles des appareils que vous comptez brancher sur le groupe (elle est indiquée sur leur plaque signalétique ou dans leur notice), et prévoyez une marge de sécurité de 20%.

Si elle est donnée en ampères, multipliez ce nombre par la tension pour connaître l’équivalent en watts.

Vous devez aussi tenir compte de la puissance maximum (en W) nécessaire au démarrage des appareils, qui peut être supérieure à la puissance de fonctionnement donnée par les fabricants. Pour la connaître, multipliez leur puissance nominale en watts par le coefficient de démarrage ou PMR. 

Vous le trouverez facilement sur internet, mais à titre informatif, les charges inductives comme les moteurs demandent une puissance au démarrage qui peut être 3 fois supérieure à leur puissance nominale, alors que les charges résistives (résistances, lampes) ne demandent pas de puissance supplémentaire.

Les groupes électrogènes de survie fonctionnent généralement à l’essence sans plomb ou au diesel.

Les moteurs à essence, peu bruyants, sont souvent conseillés pour un usage domestique. Les moteurs diesel sont plus puissants et plus performants, mais ils sont aussi plus bruyants, plus lourds et plus grands. C’est pourquoi on les réserve davantage à un usage professionnel.

Moins courants, on trouve également des  groupes fonctionnant au gaz et des modèles mixtes gaz/ essence. Les groupes fonctionnant au gaz sont encore plus silencieux, chauffent moins et peuvent fonctionner sur une longue durée. Si vous êtes intéressé, sachez qu’on trouve des kits de connexion GPL pour certains modèles.

Je vous conseille d’opter pour un moteur 4 temps, qui présente des avantages par rapport à un moteur 2 temps : il offre plus de couple, consomme et pollue moins. De plus, les pièces en mouvement s’usent moins vite avec ce type de moteur, et il permet de bénéficier de la technologie Inverter.

Cette technologie permet à un groupe électrogène fonctionnant avec un moteur 4 temps et une génératrice 12 V multi pôle de produire un courant stabilisé et propre, sans risque pour les appareils électriques et électroniques, y compris les plus sensibles (ordinateurs, téléviseurs, consoles de jeux, etc.).

En effet, un groupe avec Inverter adapte la vitesse du moteur à la consommation de l’appareil branché, grâce à un système électronique composé d’un hacheur de haute fréquence et d’un redresseur, qui produit un courant continu sans variation de tension et de fréquence. Un onduleur transforme ce courant en courant alternatif, dit « Pure Sinus », proche de celui fourni par le réseau EDF. 

Cette technologie permet aussi d’économiser du carburant, l’onduleur n’utilisant que la quantité nécessaire, et rend le groupe beaucoup plus silencieux.

La plupart des groupes électrogènes de survie ont une autonomie de 4 à 6 heures en utilisation à pleine puissance.

Je vous conseille fortement de choisir un modèle ayant une autonomie d’au moins 6 heures si vous devez vous en servir fréquemment.

Non seulement un groupe électrogène bruyant est gênant, mais il peut attirer les convoitises dans le cas d’une coupure généralisée prolongée.

En tout état de cause, privilégiez un modèle silencieux, voire insonorisé (60 dB environ). Attention : les fabricants donnent généralement le nombre de décibels à 7 mètres.

Les gros groupes ont généralement un système d’allumage électrique car le volant moteur est difficilement maniable. Il suffit d’appuyer sur le bouton marche/arrêt pour les faire démarrer. 

Il faut les faire tourner régulièrement pour recharger la batterie, mais ils sont aussi équipés de poignée de démarrage pour le cas où la batterie serait faible.

Les plus compacts démarrent souvent manuellement : c’est un peu difficile, mais on y arrive. Si vous comptez faire un usage quotidien de votre groupe électrogène, je vous conseille un système d’allumage électrique, qui sera plus pratique.

Si vous devez le transporter souvent, il vaut mieux opter pour un modèle léger, mais le poids a un impact sur la taille du réservoir, et donc sur l’autonomie. 

Sachez toutefois qu’il existe des modèles équipés de roues, facilement transportables.

Mon classement des meilleurs groupes électrogènes

Je vous recommande les 3 modèles suivants, que personnellement je trouve pratiques et très performants.

Honda EU22i

Parfait pour la survie et les loisirs (camping-car, caravane, bateau, jardin), ce groupe portable d’une puissance de 2200 W est compact (51,2 x 29 x 42,5 cm) et pèse 20,7 kg vide. Insonorisé, il ne produit que 59 dB à 7 mètres.

Il a un réservoir de 3,6 l avec une autonomie de 3h50 à 10 heures (mode éco). Vous alimentez vos petits appareils ménagers, y compris les téléviseurs, ordinateurs, batteries, etc. car il est équipé de la technologie Inverter Pure Sinus.

Doté d’un moteur 4 temps à essence à démarrage manuel (lanceur), il produit un courant de bonne qualité, et peut être couplé à un autre EU22i ou à un EU20i. Il est équipé de 2 prises 230 V 16 ampères et d’1 prise 12 V de secours, ainsi que d’un indicateur de manque d’huile. Le refroidissement du moteur se fait par air forcé.

Vous pouvez le rendre mixte en installant dessus un kit GPL avec détendeur de basse pression préassemblé pour montage sur porte ou sur bouteille. Le kit, avec écrou papillon, est facilement détachable. 

Vous pouvez aussi alimenter le groupe depuis un camping-car ou une caravane avec une attache GPL type barbecue. 

Honda GENERATORE EU22I
2 Commentaires

Matrix Inverter

Avec un moteur essence 4 temps, ce groupe portable de 2000 W (1700 W de puissance continue) est silencieux (59 dB à 5 m), compact (50 x 33 x 45 cm) et léger (21,5 kg). Il est parfait pour le jardin, le garage, le camping et la survie.

Avec la technologie Inverter Pure Sinus, vous alimentez sans risque vos appareils sensibles. Son réservoir de 4 l offre une autonomie de 6 heures à 50% de charge.

Il dispose d’un grand panneau de commande à l’avant, avec interrupteur de sécurité, indicateur de surcharge et de manque d’huile, 12 ports de charge de batterie et 2 prises VDE 230 V.

Le refroidissement du moteur se fait par air.

Brigg & Stratton PowerSmart Series P2200

Ce groupe électrogène à moteur essence 4 temps est doté de la technologie Inverter Pure Sinus pour alimenter sans risque vos appareils sensibles.

Il affiche une puissance de 2200 W au démarrage et 1700 W en fonctionnement, il est compact (52 x 35 x 43 cm) et pèse 24 kg. Il est silencieux (59 dB à 7 m avec une charge à 25%) et vous pouvez le coupler à un autre P2200 ou P3000 (câble de connexion non fourni).

Il comprend 2 prises domestiques 230 V, 1 prise de recharge 12 V, 1 prise de chargeur USB et un bouton de réinitialisation. 

Il consomme peu et son réservoir de 3,8 l assure une autonomie de 8 heures avec un niveau de charge de 25%.

Vous le transportez facilement avec sa poignée en H (pratique pour le transport par 2 personnes). 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes : 2

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici