Quand il fait très chaud, la température devient vite étouffante dans un camping-car ou dans un fourgon. Or, une chaleur excessive peut avoir des conséquences : les enfants en bas âge et les animaux de compagnie sont particulièrement sensibles aux coups de chaleur, qui peuvent entraîner une déshydratation plus ou moins grave. 

Il peut donc être essentiel de rafraîchir la cabine et pour cela, le climatiseur est une solution très efficace. Certains camping-cars en sont équipés, mais le cas échéant, vous pouvez facilement en installer un. De nombreux modèles étant réversibles, vous pouvez aussi vous en servir l’hiver pour vous chauffer. Le climatiseur pour camping-car apparaît alors comme un investissement très rentable.

En revanche, vous devrez prendre en compte un poids supplémentaire (de 20 à 50 kg en moyenne) et la nécessité d’une source d’électricité (prise secteur, borne, générateur, panneaux solaires, etc.). Pour accéder directement au classement des meilleurs climatiseurs pour camping-car, cliquez-ici.

Pratiquement tous les climatiseurs pour camping-car utilisent du 220 V. Cependant, certains fabricants proposent des modèles avec convertisseur, qui peuvent être branchés sur du 12 V mais qu’on n’utilise qu’en roulant. 

Le fonctionnement d’un climatiseur est assez simple. Comme le réfrigérateur domestique, il utilise un gaz frigorifère et un compresseur. Compressé, ce gaz va chauffer et passer à travers un serpentin en cuivre. Il va alors se détendre et refroidir, générant de l’air froid, qu’un ventilateur va diriger vers les sorties pour rafraîchir la cabine.

Selon les modèles, l’air chaud est évacué via un tuyau ou directement à l’extérieur.

De plus en plus légers, compacts et performants, les climatiseurs pour camping-car se déclinent en plusieurs types, fixes ou mobiles.

Un montage fixe (climatiseur de toit ou de coffre) est peut-être la meilleure solution si vous voulez un modèle réversible utilisable toute l’année. Ces climatiseurs sont performants, peu encombrants et assez faciles à monter. 

Le climatiseur de toit est le plus courant et le plus simple à installer (à la place du lanterneau). Il mesure généralement 40 x 40 cm, ce qui correspond aux dimensions standard d’un lanterneau. Vous avez juste besoin de 2 câbles d’alimentation (une phase et un neutre) et d’étanchéifier le pourtour après la pose. L’évacuation de l’eau de condensation se fait sur le toit.

Vous pouvez également installer un climatiseur de coffre, aussi performant et basé sur le même principe, mais dont la pose demande un peu plus de travail. Vous devez en effet prévoir une entrée pour l’air chaud, ainsi que l’évacuation de l’eau de condensation et l’emplacement des grilles de sortie d’air frais.

Vous pouvez aussi opter pour un modèle mobile ou portable. Vous aurez alors le choix entre un climatiseur portatif, un monobloc ou un split.

L’avantage du climatiseur portatif, c’est que vous pouvez le mettre où vous voulez ou presque (le tuyau d’évacuation doit être placé dans une ouverture), mais il est encombrant et assez lourd.

Le monobloc, plus compact, prend beaucoup moins de place tout en étant facile à installer. L’air chaud s’évacue par un tuyau glissé dans la porte ou une fenêtre entrouverte.

Le split comprend 2 unités. L’une, équipée du compresseur et chargée d’évacuer l’air chaud, se place à l’extérieur, et l’autre à l’intérieur pour diffuser l’air frais. Les 2 parties sont reliées par un flexible dans lequel circule le gaz frigorifère. Il est assez silencieux, car le compresseur est à l’extérieur.

Quel que soit votre choix et afin d’optimiser votre climatiseur, je vous conseille d’aérer la cabine avant de l’allumer, puis de monter en puissance progressivement (en respectant une différence maximale de 8° C entre les températures intérieure et extérieure), et de l’entretenir régulièrement. Un entretien insuffisant peut annuler la garantie.

Comment choisir son climatiseur pour camping-car ?

Cet appareil représente un certain investissement, il est donc essentiel que vous fassiez le bon choix, mais l’offre est très vaste et ce n’est pas facile. Voici quelques critères qui je l’espère vous aideront à trouver le climatiseur idéal pour vous.

Le type et l’alimentation

À performances égales, votre choix dépendra de vos besoins et de vos exigences en termes d’encombrement et de poids. 

Un climatiseur pour camping-car, je vous le rappelle, pèse entre 20 et 50 kg. Les modèles de toit demandent un peu d’installation mais ne sont pas encombrants. 

Un modèle portatif, souvent sur roulettes, peut être déplacé facilement mais occupe un espace important. 

Les monoblocs sont compacts mais doivent être placés près d’une ouverture pour l’évacuation. 

Quant aux modèles split, les 2 unités peuvent être suspendues sur le toit, la paroi ou une fenêtre du véhicule. Ils sont peu encombrants et assez silencieux. 

Vous pouvez opter pour un climatiseur à brancher sur du 220 V ou pour un modèle 12 V équipé d’un convertisseur, mais sachez que vous ne pouvez pas l’utiliser à l’arrêt. C’est intéressant pour les pauses courtes (on a une cabine rafraîchie), mais beaucoup moins si on reste un certain temps au même endroit.

La puissance

Exprimée en watts (W) ou en BTU (3414 BTU=1000 W), elle doit correspondre au volume de votre véhicule et à son niveau d’isolation.

En moyenne, pour un camping-car ou une caravane, je conseille une puissance de 1000-1800 W (6 m), 2000-2300 W (6-7 m), 2400-3000 W (7-8 m), et plus de 3000 W au-delà de 8m de long.

Pour un fourgon aménagé de 6 m de long, choisissez un modèle de 1000-1800 W (2000-2500 W pour 6,5 m). 

Les options

Certains climatiseurs sont multifonctions, comme les réversibles : équipés aussi d’une pompe à chaleur, ils peuvent rafraîchir et chauffer.

D’autres purifient l’air en éliminant par exemple les particules responsables d’allergies, d’autres encore absorbent l’humidité ambiante et évitent les moisissures et les mauvaises odeurs.

On trouve aussi des climatiseurs de toit avec baie intégrée pour profiter de la lumière naturelle.

Classement des meilleurs climatiseurs pour camping-car

Voici 3 modèles performants et pratiques, qui ne manqueront pas de vous intéresser et que je vous conseille vivement.

Kronings climatiseur de toit K2400

Ce climatiseur réversible vous rendra service toute l’année. Avec une puissance de 2,4 kW pour la chaleur et de 2,3 kW pour le froid, il est très efficace dans un véhicule de 6,5 m avec accès au 220 V. 

Vous l’installez facilement à la place du lanterneau (ouverture 40 x 40 cm).

Pratique, il est équipé d’un nouveau diffuseur intérieur avec LED à l’avant et à l’arrière, et il est peu bruyant (59-64 dB selon la puissance). Sa pompe à chaleur Softstart est silencieuse.

Il est aussi facile à utiliser : vous pouvez régler le mode (chauffage/froid) et la température souhaitée sur l’écran ou sur la télécommande fournie. Question consommation, comptez environ 4 A.

L’unité intérieure est compacte et très légère : 55,7 x 53,6 x 4 cm pour 3 kg (100,2 x 56,7 x 22,3 cm et 28 kg  pour l’unité extérieure).

Fiable, il est garanti 4 ans (sous réserve d’un entretien correct).

Telair Silent 8400H

C’est un climatiseur monobloc qui propose plusieurs vitesses de ventilation, et convient aux toits des caravanes et des camping-cars moyens à grands (épaisseur 30-70 mm). Il fonctionne sur 220 V.

Équipé d’une pompe à chaleur, il fait aussi office de chauffage (performant jusqu’à 4°C en extérieur).

Assez silencieux, il possède 2 entrées d’air chaud et 4 sorties d’air froid (2 x 2), et offre un bon rendement.

Pratique, il est doté de filtres lavables et remplaçables pour purifier l’air, ainsi que d’une fonction Auto, qui sélectionne automatiquement le mode (chaud/froid) et la vitesse la mieux adaptée (mais vous pouvez aussi faire les réglages à partir de la télécommande). Il est aussi équipé de sondes pour éviter le givre.

Klarstein Klimamobil

D’un très bon rapport qualité-prix, c’est un modèle split de toit (ouverture de 35,6 x 35,6 cm et 3-8 cm d’épaisseur), équipé d’une lampe de plafond. 

Pour les dimensions et le poids, comptez 67 x 49 x 10 cm (5,5 kg) pour l’unité intérieure, et 103 x 65 x 23 cm (41 kg) pour l’extérieure.

Réversible et efficace (2,5 kW de puissance pour le froid et 2,2 kW pour la chaleur), il rafraîchit, chauffe et déshumidifie l’habitacle. 

Il est facile à utiliser et à régler, directement sur son panneau de commande ou à l’aide de la télécommande incluse. Vous l’allumez et vous sélectionnez une température entre 16 et 30° C par tranche d’1° C.

Il dispose d’un ventilateur 4 niveaux avec fonction oscillation pour une meilleure circulation d’air et de 5 modes climatisation.

Livré avec tout le matériel de montage, il est assez facile à installer.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes : 20

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici