Avant de vous décider pour un modèle, je vous conseille de prendre en compte un certain nombre de critères, le premier étant l’utilisation que vous comptez en faire, car c’est de celui-ci que dépendront les autres.

Je tiens à vous prévenir tout de suite que je ne vais pas vous proposer des produits d’entrée de gamme qui ont une qualité moyenne et qui ne vous satisferont pas.

Si vous souhaitez directement accéder à mon classement des meilleures jumelles pour l’observation ou la survie, cliquez-ici

Pour quel usage ?

Voulez-vous observer des oiseaux ou des animaux depuis un poste fixe, ou au contraire pouvoir les suivre dans leurs mouvements ?

Allez-vous transporter vos jumelles dans un sac à dos ou à votre cou toute la journée, ou au contraire les garder dans une voiture ou dans une barque et ne les utiliser que par moments ?

Pour une expérience optimale, il est nécessaire de choisir un modèle adapté au type d’observation que vous comptez faire et aux conditions dans lesquelles vous allez utiliser vos jumelles. 

Ces 2 chiffres figurent sur les jumelles sous la forme « grossissement x diamètre » (8 x 34, 10 x 42, …). Par exemple, avec des jumelles 8 x 34 vous allez voir un objet ou un animal comme s’il était 8 fois plus proche de vous qu’il ne l’est en réalité.

Le second chiffre représente le diamètre de l’objectif en millimètres. Plus il est grand, plus l’objectif laisse entrer de lumière. Vous aurez une image plus stable, mais les jumelles seront plus grandes et plus lourdes. 

Si vous voulez observer des oiseaux ou des animaux dans leur milieu naturel, choisissez un facteur de grossissement plutôt élevé, sachant toutefois que plus le facteur est grand, moins l’image est stable.

Pour ce type d’observation, on recommande généralement des jumelles 10 x 42. Si vous n’avez pas de but particulier, un modèle polyvalent 8 x 42 de qualité vous donnera toute satisfaction.

Si vous pratiquez la randonnée, le bushcraft ou la survie, je vous conseille des jumelles plus compactes et plus légères. Mais nous verrons tout cela directement dans mon classement.

Parfois exprimé en degrés sur les fiches techniques mais le plus souvent en mètres, il définit la largeur du champ visible à 1000 mètres (100 m à 1000 m par exemple). Le champ de vision est indiqué sur les jumelles.

Dans l’absolu, plus le champ est large mieux on peut suivre un animal ou un oiseau en vol, mais certains modèles qui proposent un champ très large présentent une image très dégradée sur les bords. 100 m à 1000 m est une valeur classique qui convient pour observer des animaux en train d’évoluer.

C’est la distance minimum à laquelle doit se trouver un objet pour pouvoir le voir nettement, sans effet de double vision. Elle est souvent de l’ordre de 2 m.

Si vous voulez observer quelque chose de très près, sachez qu’il existe des jumelles spéciales.

Il s’agit du résultat au carré du rapport entre le facteur de grossissement et le diamètre. Il n’a aucune incidence pour une observation en plein jour mais il est important si vous observez un oiseau ou autre dans un environnement sombre.

Quand la luminosité est faible, votre pupille se dilate jusqu’à 7 mm. Pour avoir une bonne vision, le rapport grossissement/diamètre doit être le plus proche possible de la taille de votre pupille. 

Voici comment le trouver, car il n’est pas toujours donné par les fabricants : pour des jumelles 8 x 56, faites le calcul suivant : 56 : 8 = 7, ce qui correspond parfaitement. L’indice indiqué sera 7 = 49.

Par conséquent pour observer au lever ou à la tombée du jour, il est préférable d’avoir des jumelles 8 x 56. Elles sont plus grandes et plus lourdes, mais si vous observez depuis un poste fixe, ce n’est pas gênant. 

Sur la plupart des modèles modernes, ils sont réglables en hauteur afin d’améliorer la vision des porteurs de lunettes (mettez-les en position basse si vous en faites partie).

Les lentilles reçoivent souvent des traitements antibuée, anti salissure, anti rayures, etc. Cela les protège et facilite leur entretien.

Certaines ont 2 charnières centrales au lieu d’une : cela assure une meilleure prise en main et on peut les utiliser facilement d’une seule main.

Sachez aussi qu’il existe une forme monoculaire. Ce modèle a les avantages des grosses jumelles sans leur encombrement, ce qui peut être intéressant si on est à la fois randonneur et observateur d’oiseaux, mais il est moins agréable à utiliser que les binoculaires et l’image manque de stabilité.

Cette information est indiquée sur les jumelles. Les modèles modernes sont souvent étanches à l’eau et à la poussière, mais plus ou moins. On distingue « weatherproof » (imperméable à la pluie) et « waterproof » (étanche à une immersion de courte durée).

L’étanchéité est obtenue par injection de gaz (azote, argon) à l’intérieur des jumelles, ce qui a pour effet d’éviter la buée et les moisissures.

C’est un critère important si vous êtes susceptible d’utiliser vos jumelles en toutes saisons et par n’importe quel temps. 

Selon l’usage que vous en avez, vos jumelles se doivent d’être antichocs (bushcraft, trekking,…). Leur solidité dépend du matériau dont elles sont faites, de la présence éventuelle d’un revêtement antichocs et des traitements reçus.

Si pour des raisons de poids le plastique est souvent privilégié, sachez qu’il s’agit de plastique robuste. Les molettes de réglage peuvent être également en plastique ou en métal caoutchouté.

Certains modèles sont revêtus de caoutchouc texturé pour offrir une bonne adhérence et une bonne prise en main même avec des gants, en plus de la solidité.

Il peut aussi y avoir des emplacements pour les doigts, et les œilletons peuvent être en silicone pour un confort optimal. Les caractéristiques ergonomiques sont variables en fonction des modèles et des marques.

Comment régler ses jumelles

On retrouve à peu près toujours les mêmes éléments sur des jumelles, quel que soit le modèle : une molette centrale (mise au point) et une autre au niveau de l’optique droit (réglage de la dioptrie), le réglage des œilletons, et une (ou 2) charnière pour régler les jumelles à sa taille.

Pour régler vos jumelles, portez-les à vos yeux et commencez par jouer sur la charnière jusqu’à ce que vous voyiez un seul rond à l’intérieur.

Puis réglez la mise au point : choisissez un sujet d’observation à une distance moyenne, fermez l’œil droit et faites tourner la molette centrale jusqu’à ce que vous voyiez nettement le sujet avec l’œil gauche.

Ensuite, fermez l’œil gauche et servez-vous de la molette sous l’optique pour régler la dioptrie, jusqu’à ce que vous voyiez nettement votre sujet avec l’œil droit.

Pour passer par exemple de l’observation du premier plan au second plan, réglez avec la molette centrale.

Les meilleures jumelles pour l’observation des animaux, des oiseaux et des plantes

Voici 4 modèles que je vous recommande pour observer la faune et la flore. Ils sont performants, confortables et d’un bon rapport qualité-prix.

Mes préférées : Vortex Viper HD

Il s’agit de jumelles 10 x 42 qui sont très qualitatives et garanties à vie. Elles vous procureront une expérience optimale.

Compactes (22,1 x 17,8 x 9,7 cm) et assez légères (environ 700 g), vous les avez bien en main même si vous portez des gants grâce au cadre caoutchouté texturé, et des évidements pour les pouces procurent un confort supplémentaire. Les œilletons réglables en hauteur et renforcés de métal sont confortables et robustes.

La molette centrale est très accessible et très souple. Elle opère sur 1,5 tour avec un bon rapport entre la précision et la rapidité de la mise au point.

Elles sont très performantes. L’optique haute définition et les lentilles fluorées contre l’aberration chromatique donnent une image d’excellente qualité. Les lentilles sont traitées contre les salissures, les rayures, l’huile, le sel et les traces de doigt, ce qui facilite leur nettoyage, et elles ont un revêtement antireflets XR qui assure une vision claire même si la luminosité est faible.

Les prismes sont également traités : la correction de phase améliore la définition de l’image, et le transfert de celle-ci à l’œil étant optimisé, vous avez une très belle image et des couleurs respectées.

La mise au point minimale est de 1,50 m, ce qui est parfait pour l’observation des insectes ou des plantes. Quant au champ de vision il est annoncé pour moins de 100 m à 1000 m, mais si on se base sur la vue, il est en fait de 100 ou 110 m à 1000 mètres.

L’étanchéité est assurée par injection de gaz argon, plus durable que l’azote, et les jumelles sont livrées avec un étui de bonne qualité, une lanière de cou très confortable, un capuchon anti-pluie et des bouchons d’objectifs solidaires du corps pour ne pas les perdre.

Ce sont des jumelles fiables, qui fournissent une image excellente et qui offrent un très bon rapport qualité-prix.

Steiner Wikdlife 10 x 42

Très performantes et qualitatives, ces jumelles sont garanties 30 ans.

En plastique résistant, elles sont compactes et assez légères (17, 5 x 13,5 x 6 cm pour environ 700 g), confortables à utiliser et elles tiennent bien en main.

La molette centrale est un peu loin de l’index. Elle opère sur un peu plus d’un tour, ce qui veut dire que la vitesse de la mise au point est légèrement meilleure que la précision.

Les œilletons sont réglables en hauteur et sont profilés pour éviter l’entrée de lumière, mais vous pouvez les replier.

L’optique haute définition et les verres ED (Extra basse Dispersion) améliorent la définition de l’image, qui est très belle quoiqu’un peu moins sur les bords.

La mise au point minimale est de 2 m. C’est une valeur classique et tout à fait satisfaisante pour l’observation des insectes et des plantes. Le champ de vision de 110 m à 1000 m est tout aussi satisfaisant.

Elles sont purgées à l’azote pour l’étanchéité et l’effet antibuée. Le traitement est renouvelable, ce qui augmente leur durabilité.

Ces jumelles sont livrées avec un étui, une lanière de cou avec une fixation très pratique, un capuchon anti-pluie et des bouchons d’objectifs solidaires du corps.

Zeiss – Jumelles Terra 10 x 42 ED Noires

Ce sont des jumelles compactes (12 x 14,2 x 6,5 cm pour 725 g), performantes et agréables à utiliser. Avec un champ de vision de 110 m à 1000 m et une mise au point minimale de 1,6 m, vous pouvez observer des oiseaux en vol comme des insectes ou des fleurs. 

Taillées pour l’aventure, elles supportent des températures entre -15 et +60° C, elles sont très robustes, et leurs lentilles ED donnent une image nette et précise tout en respectant les couleurs.

Elles sont étanches à 100 mb (injection d’azote et traitement externe hydrophobe des lentilles).

Ces jumelles d’un très bon rapport qualité-prix sont excellentes et vous aurez du plaisir à les utiliser.

Olivon PC3 10 x 42

J’aime leur qualité (elles sont garanties 10 ans), leur design sobre, leur revêtement caoutchouté  antichocs et leurs hautes performances.

Si vous aimez observer les oiseaux, vous les apprécierez. Dotées de lentilles ED fluorées, elles rendent une image d’excellente qualité, nette, aux couleurs intactes et brillantes.

Compactes et légères (626 g) vous les emmenez facilement partout pour observer la faune ou les plantes. Vous bénéficiez d’un champ de vision de 106 m à 1000 m et d’une mise au point minimale de 2 m.

Elles sont très agréables à utiliser : elles sont minces et tiennent bien en main ; la molette centrale est facile à atteindre et très fluide. Elle opère sur 2 tours, avec un bon rapport entre rapidité et précision de la mise au point.

La molette de réglage de la dioptrie est également très maniable, et la double charnière est pratique car elle vous permet d’utiliser les jumelles d’une seule main.

Les œilletons rigides sont réglables en hauteur, et l’injection d’azote assure une bonne étanchéité.

Côté performances, elles sont très qualitatives. C’est un modèle avec des prismes à correction de phase, ce qui donne une meilleure définition de l’image. Elles ont aussi reçu un traitement pour optimiser la brillance et le contraste, et vous avez vraiment une image d’excellente qualité, avec assez peu d’aberration chromatique.

Elles sont livrées avec un étui classique, une lanière de cou confortable, un capuchon anti-pluie et des bouchons d’objectifs solidaires du corps.

C’est un excellent modèle de milieu de gamme, qui offre un bon rapport qualité-prix.

Olivon PC3 10x42 Ed
2 Commentaires

Les meilleures jumelles pour la survie, le bushcraft et la randonnée

Pour ces usages, je vous conseille 4 modèles performants, très compacts et légers, qui vous permettront d’observer et d’appréhender facilement votre environnement.

Mon choix : Steiner Safari UltraSharp

Fabriquées en plastique (polycarbonate Makrolan), ces jumelles 10 x 25 sont légères (300 g), très robustes et compactes (14,3 x 9,5 x 4,5 cm). Elles vous suivront sans vous gêner dans toutes vos activités et par tous les temps, car elles résistent aux températures extrêmes (de -20 à +70° C) et sont étanches.

Avec une mise au point minimale de 20 m et un champ de vision de 100 m à 1000 m, elles sont parfaites pour observer de grandes portions du paysage comme des sujets mobiles lointains.

Vous obtenez une image lumineuse et nette jusqu’aux contours et des couleurs précises, grâce à son optique High-Contrast très performante.

Elles sont équipées de la technologie autofocus : vous ne les réglez qu’une fois. Il n’est pas nécessaire de refaire la mise au point quand vous changez de sujet d’observation ou quand vous suivez un chamois qui se déplace.  

Très ergonomiques et antichocs avec leurs éléments de réglage caoutchoutés et leurs emplacements pour les doigts, elles tiennent bien en main (même avec des gants) et sont très agréables à utiliser.

Les œilletons profilés en silicone sont souples, confortables et protègent vos yeux des courants d’air et de la lumière latérale. Vous pouvez les rabattre si vous portez des lunettes.

Nikon HG-L DCF

C’est un modèle 10 x 25 pliable, idéal pour votre sac à dos car très compact même déplié (11,2 x 10,9 cm) et très léger (136 g). En alliage de magnésium, ces jumelles sont aussi très résistantes et respectueuses de l’environnement.

Avec une mise au point minimale de 3,2 m et un champ de vision de 94 m à 1000 m, elles vous accompagneront dans toutes vos activités outdoor. Elles sont étanches à 3 mètres pendant 5 mn et antibuée (injection d’azote).

Vous aurez plaisir à les utiliser car elles sont confortables en main, les œilletons caoutchoutés adaptables rendent l’observation agréable et la molette de mise au point est grande et très maniable. 

Elles sont également très performantes, et rendent une image de très bonne qualité, lumineuse et  avec de belles couleurs, grâce à plusieurs traitements (surface des prismes, correction de phase et contre l’aberration chromatique).

La correction de distorsion donne une image non déformée même en périphérie.

Ces excellentes jumelles peuvent aussi être utilisées sur un trépied et sont garanties 10 ans.

Hawke Endurance ED

Ce sont des jumelles 8 x 32 pliables, solides, en alliage de magnésium et caoutchouc antichocs, légères (539 g) et compactes (13,4 x 9,9 x 4,6 cm), que vous pouvez emmener partout en toutes saisons, car elles sont imperméables (injection d’azote).

Leur revêtement caoutchouté assure également une bonne prise en main et un grand confort d’utilisation, et les œilletons sont réglables. 

Avec un champ de vision de 129 m à 1000 m, une mise au point minimale de 2 m et un indice crépusculaire de 16, vous pouvez observer aussi bien le paysage que des animaux ou des oiseaux à tout moment. Il est possible de les utiliser sur un trépied.

Les verres ED, qui assurent une transmission optimale de la lumière et réduisent l’aberration chromatique, ainsi que le traitement multicouche des lentilles, vous donnent une image d’excellente qualité.

Elles sont livrées avec un étui, une lanière de cou, des capuchons anti-pluie et des bouchons d’objectif solidaires des jumelles.

Faites pour partager vos aventures, elles sont garanties 10 ans et ne vous décevront pas.

Eschenbach Sektor D

Ce sont des jumelles 8 x 42 en alliage de magnésium résistant revêtu de caoutchouc antichocs. Compactes (13,5 x 12,9 x 5,1 cm pour 600 g), vous les transportez facilement et les utilisez par tous les temps car elles sont étanches (injection d’azote).

Leur revêtement en caoutchouc assure une bonne prise en main, les œilletons sont réglables et la double charnière est pratique (on peut les manipuler avec une seule main).

Elles sont polyvalentes, avec une mise au point minimale de 2 m et un champ de vision de 119 m à 1000 m, et vous pouvez observer avec netteté le paysage comme des animaux. La vision reste bonne même si la luminosité est faible (indice crépusculaire de 18,3).

Vous obtiendrez des images de très bonne qualité grâce aux prismes à correction de phase pour des couleurs respectées et une bonne brillance. Les lentilles sont traitées antireflets.

Elles sont livrées avec un étui, une lanière de cou, un chiffon de nettoyage et des capuchons d’objectifs.

Vous pouvez les utiliser sur un trépied (filetage prévu) et elles sont garanties 5 ans.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici