Quand on est nomade, on peut se connecter à internet de plusieurs façons. L’une d’elles consiste à utiliser les réseaux Wi-Fi déjà existants et disponibles en accès libre. C’est une solution simple, qui est  choisie par de nombreux voyageurs car on trouve ces réseaux sans difficulté. Pour accéder directement au classement des meilleures antennes wifi, cliquez-ici.

En effet, vous trouvez des bornes Wi-Fi (aussi appelées hotspots ou points d’accès) un peu partout. Pour savoir où trouver les hotspots partout dans le monde, vous pouvez consulter des annuaires en ligne de zones d’accès sans fil.

Vous pouvez généralement utiliser ces bornes gratuitement dans des lieux publics comme les aéroports et les gares, mais aussi dans la plupart des cafés, restaurants et hôtels. 

Ces établissements ont toutefois l’habitude (et c’est compréhensible) de réserver ce service à leurs clients, ce qui implique de consommer pour avoir le code. Cependant, certains opérateurs proposent une connexion Wi-Fi à leurs boxes via un identifiant et une clé d’accès. Cela vous permet de vous connecter sans entrer dans l’établissement concerné.

L’inconvénient est que la portée du signal est assez limitée (une cinquantaine de mètres en moyenne), ce qui n’est pas toujours pratique quand on est en van, en fourgon ou en camping-car et qu’on a besoin d’internet au quotidien, pour travailler par exemple.

Vous pouvez cependant amplifier le signal et le recevoir à distance avec une bonne qualité. Il vous suffit pour cela d’installer une antenne Wi-Fi sur votre véhicule. J’ai bien dit « sur » et non « dans » car une des premières causes de faiblesse du signal Wi-Fi est la présence d’obstacles, et la tôle de votre fourgon gênera le passage des ondes.

En captant les ondes Wi-Fi électromagnétiques sur une longue portée et en les transmettant à une carte ou à un routeur Wi-Fi, votre antenne Wi-Fi vous permettra de profiter d’internet sur plusieurs appareils simultanément.

Pour des performances optimales, l’idéal est de l’installer à l’extérieur de votre véhicule, dans un endroit dégagé, de préférence sur le toit (en hauteur) et à plus de 60 cm de tout métal. 

Comment choisir son antenne Wi-Fi ?

Il y a tellement de modèles et de marques qu’il peut être difficile d’y voir clair. Pour faire le bon choix, il convient de prendre en compte un certain nombre de critères.

La bande de fréquences utilisée

En France, c’est la bande de fréquences 2,4 GHz qui est utilisée. Votre antenne doit donc utiliser au minimum cette bande afin de pouvoir fonctionner.

Certains modèles sont toutefois bi-bande, ce qui signifie qu’ils utilisent à la fois la bande 2,4 GHz et la bande 5GHz. L’avantage est que vous pouvez connecter plus de périphériques à la fois et profiter d’une vitesse supérieure.

On distingue 3 types d’antenne Wi-Fi : omnidirectionnelle, directionnelle et sectorielle.

Une antenne omnidirectionnelle est performante car elle capte dans toutes les directions et reçoit le signal d’où qu’il vienne. C’est celle qui couvre le plus d’espace (jusqu’à 360°). On l’utilise surtout à l’intérieur, mais on trouve aussi des modèles conçus pour l’extérieur.

Une antenne directionnelle a aussi un rendement élevé car elle concentre le signal dans une direction donnée (à 15 ou 60°) et a une portée de plusieurs centaines de mètres, voire de quelques kilomètres. L’inconvénient est qu’elle doit être orientée précisément.

Une antenne sectorielle est un compromis entre les deux précédentes, avec une couverture de 60 à 120° selon les modèles. Afin de couvrir plus d’espace, elles vont souvent par 3 ou 4 et sont ajustables manuellement.

Vous pouvez utiliser ce type d’antenne aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, car elle est indiquée pour les terrains accidentés.

Le gain d’une antenne s’exprime généralement en dBi (décibel isotrope) car on prend comme référence une antenne idéale fictive appelée isotrope (qui rayonne uniformément dans toutes les directions).

Plus la couverture est large, plus le gain est élevé, et inversement. Dans la plupart des cas, on conseille un gain de 2 à 5 dBi.

Les dimensions des antennes Wi-Fi sont très variables. La règle est que plus l’antenne est grande, plus le gain est élevé. Vous devrez donc trouver le juste milieu entre vos besoins et l’encombrement maximum envisageable.

Sachez cependant qu’on trouve des antennes démontables, ce qui peut être une solution si vous êtes contraint de prendre un modèle assez grand.

Quant à la forme des antennes Wi-FI, elle dépend de leur directivité. Par exemple, les antennes omnidirectionnelles sont en forme de tige, alors que les directionnelles peuvent prendre plusieurs formes : panneau, cylindre, Yaki (râteau), ou encore parabole pleine ou ajourée (en forme de grille).

Plus il y a de longueur de câble, plus vous risquez de perdre du signal entre l’antenne et votre installation. Afin d’éviter ce problème, le câble de votre antenne doit être le plus court possible. Vous devez en tenir compte pour déterminer l’endroit où vous allez l’installer.

Le diamètre du câble va aussi impacter sur la qualité du signal : pour garder une bonne qualité, choisissez un câble assez gros (au moins 5,4 mm de diamètre).

Mon classement des meilleures antennes wifi

Je vous présente les 3 antennes Wi-Fi extérieures qui à mes yeux sont les meilleures pour les nomades.

Wavlink AC1200 Gigabit Aerial HD4

Constitué d’un boîtier et de 4 antennes omnidirectionnelles amovibles, ce modèle extérieur d’une puissance maximale de 1000 mW a une portée pouvant aller jusqu’à 200 mètres et offre de hautes performances, avec un gain de 7 dBi pour chaque antenne.

Bi-bande, il fonctionne sur les bandes 2,4 GHz (300 Mb/s) et 5 GHz (867 Mb/s), ce qui vous permet de réaliser des tâches courantes et de diffuser en continu du contenu HD, de jouer en ligne, etc. Vous pouvez aussi connecter plus d’appareils en même temps.

Pour éviter les « embouteillages » et garantir un signal stable, il est doté d’une fonction de sélection automatique des canaux.

Ce modèle propose 3 modes de fonctionnement :

• Mode point d’accès sans fil à haute réception (pont LAN) qui permet de connecter plusieurs appareils à un routeur par exemple

• Mode répéteur WLAN (pont WLAN) pour étendre la couverture et la portée du signal de votre réseau ou points d’accès WLAN

• Mode routeur : il vous suffit de connecter le répéteur WLAN à un modem (DSL ou câble) pour l’utiliser comme un routeur.

Pratique, cette antenne est relaticement compacte (30 x 6 x 10 cm pour un poids d’1 kg), et vous pouvez l’installer dans une zone sans électricité grâce à la prise en charge PoE (Power over Ethernet) intégrée, qui combine l’alimentation et la connexion réseau dans un unique câble RJ-45 étanche.

Elle est également bien sécurisée (802.1X, WAP et WPA2).

Conçue pour être installée à l’extérieur, elle résiste aux intempéries (protection IP65 poussières et pluie) mais aussi aux températures extrêmes : elle fonctionne entre -30 et +70° C. Elle est également protégée contre la foudre (15 kV).

Flashowl répéteur Wi-Fi extérieur

Cette antenne 4 en 1 à gain élevé utilise les bandes 2,4 GHz (150 Mb/s) et 5 GHz (433 Mb/s) pour utiliser internet sans contraintes. Elle est constituée d’un boîtier et de 2 antennes omnidirectionnelles d’une portée de 200 mètres. Sa puissance maximale est de 1000 mW.

Elle offre 4 modes de fonctionnement :

• Mode point d’accès. Connectée à un routeur, elle autorise la connexion de plusieurs périphériques. Point d’accès LAN 600 Mb/s pour étendre la couverture du signal, l’amplifier et éliminer les zones mortes.

• Mode routeur (pont WLAN). Connectée à un modem ADSL, elle permet de créer un réseau sans fil privé.

• Mode répéteur pour étendre la couverture d’un réseau sans fil existant et connecter plusieurs appareils.

• Mode Wisp, qui permet d’amplifier le signal WLAN et d’étendre la couverture à plusieurs appareils.

Grâce à la prise en charge PoE intégrée, vous pouvez l’utiliser dans des zones sans électricité (alimentation et connexion réseau combinées dans un câble étanche RJ-45), et elle offre un niveau de sécurité très satisfaisant (WAP et WPA2).

Antenne d’extérieur, elle résiste aux intempéries, au vent, à la poussière et à la pluie (IP65). Elle fonctionne entre -30 et +70° C et elle est protégée contre la foudre (4 kV).

TP-Link EAP110

Il s’agit d’un modèle plus simple, constitué d’un boîtier et de 2 antennes extérieures omnidirectionnelles à gain élevé, qui offrent un débit maximal de 300 Mb/s avec la technologie 2×2 MIMO, d’une portée de 200 m (maximum).

Grâce à son support PoE vous n’êtes pas tributaire du réseau électrique, car l’alimentation et la connexion réseau sont combinées.

Compacte (9,5 x 4,3 x 20,9 cm) et légère (370 g), cette antenne Wi-Fi est facile à installer sur mât par exemple (plusieurs kits de montage sont fournis). 

Elle résiste aux intempéries, à la poussière et à la pluie (IP65) et elle est protégée contre la foudre.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 3.7 / 5. Nombre de votes : 3

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici