Un détecteur de monoxyde de carbone est un petit appareil que vous installez dans votre véhicule aménagé et qui, comme un détecteur de fumée, vous avertit par une alarme quand le taux de monoxyde de carbone (CO) atteint un niveau dangereux. Il faut savoir que les intoxications au CO sont une des premières causes d’accidents domestiques en camping-car, fourgon, van, etc. Si vous souhaitez accéder directement au classement des meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone, cliquez-ici.

Le CO est un gaz très dangereux et indétectable par nos sens. Il se forme lors d’une combustion incomplète de gaz (butane, propane) ou d’essence, et peut entraîner la mort ou de graves séquelles.

Cette combustion incomplète se produit quand un appareil est mal entretenu ou mal réglé (chauffage, réchaud, plaques de cuisson), quand il est détourné de sa fonction (par exemple utiliser des plaques de cuisson comme chauffage), et quand la cellule est mal ventilée.

Appelés DAACO (Détecteurs Avertisseurs Autonomes de CO), les détecteurs de CO sont constitués d’un capteur catalytique qui produit une réaction chimique en présence de ce gaz mortel et déclenche immédiatement une alarme sonore et visuelle. Ils peuvent être filaires ou sur batterie (parfois portables).

Certains modèles ne détectent que le CO, mais d’autres sont conçus pour repérer également des fuites d’un ou plusieurs gaz. Ils ne sont pas obligatoires, mais je vous conseille vivement d’en installer un dans votre véhicule. Peu onéreux et facile à installer avec quelques vis, c’est pour moi un élément de sécurité primordial.

Quel que soit le modèle que vous choisissez, assurez-vous qu’il soit certifié NF 292 et EN 50291 afin qu’il réponde aux normes de qualité et de fiabilité en vigueur.

Installez-le près de la source de combustion, à 1,50 m de haut environ, de préférence sur une paroi intérieure (une armoire par exemple), et à au moins 30 cm d’une porte ou d’une fenêtre (les courants d’air peuvent entraîner des dysfonctionnements). 

Pour que votre détecteur reste fiable, nettoyez-le tous les mois avec un aspirateur et une brosse douce, et remplacez les piles régulièrement (y compris la pile de secours sur les modèles filaires). Les détecteurs à piles sont équipés d’un indicateur de batterie faible.

Veillez également à remplacer le capteur en respectant les préconisations du fabricant.

Comment choisir son détecteur de monoxyde de carbone ?

Comme il existe de nombreux modèles, voici quelques critères à prendre en compte pour choisir celui qui vous convient le mieux. 

Le type de détecteur

Vous pouvez opter pour un simple détecteur de CO ou pour un modèle multifonction. Certains détectent aussi une fuite de gaz (butane et/ou propane), voire la fumée ou la chaleur. Il peut être intéressant de vous équiper d’un modèle mixte.

Certains détecteurs sont dotés d’un écran. Un affichage peut être un plus, mais sachez que tous possèdent des témoins de fonctionnement lumineux de différentes couleurs, bien visibles et très clairs.

Sachez aussi que vous pouvez trouver dans le commerce des détecteurs connectés qui envoient une alerte sur votre smartphone en cas de présence de CO dans votre véhicule, ainsi que des modèles dotés d’une mémoire, qui enregistrent les taux de gaz détectés pendant votre absence.

Vous avez le choix entre les modèles à piles et ceux fonctionnant sur secteur. Si vous vous trouvez régulièrement loin de toute source d’électricité, les premiers seront évidemment la meilleure solution. Il vous suffira de prévoir des piles de rechange si celles de votre détecteur commencent à faiblir ou si vous partez pour plusieurs mois.  

Cependant, si vous avez la possibilité de vous raccorder au réseau électrique, je vous conseille un modèle filaire. Ainsi, vous ne risquez pas de tomber en panne de batterie, d’autant que ces modèles sont équipés d’une pile de secours en cas de panne de secteur. 

Certains modèles à piles sont portables, ce qui vous permet de les utiliser chez vous et de les emporter (si votre maison est fermée et la chaudière éteinte, bien sûr).

C’est toujours un critère important quand on parle d’équiper un véhicule aménagé. Votre détecteur ne doit pas être encombrant, mais il est important que les indications (écran, diodes lumineuses) restent bien visibles, notamment pour le cas où l’alarme sonore ne serait pas efficace, si vous vous trouvez dans un environnement très bruyant ou si les piles commencent à faiblir par exemple.

Si votre détecteur répond aux normes en vigueur (le marquage CE est indispensable), l’alarme est généralement de l’ordre de 85 dB, ce qui est assez fort pour alerter efficacement, mais assurez-vous qu’elle soit bien réglée.

Vous pouvez le vérifier facilement en activant la fonction de test présente sur tous les modèles. 

Les détecteurs de CO sont en principe faciles et rapides à installer à l’aide de quelques vis (le matériel est généralement fourni), mais je vous conseille de consulter la notice et de vous conformer aux recommandations du fabricant.

Mon classement des meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone

Voici quelques modèles de détecteurs de CO que je vous recommande particulièrement pour leur fiabilité et leur bon rapport qualité-prix.

Siemens Delta Reflex 5TC1260 

Ce détecteur très performant est certifié NF DAACO et EN 50291, ce qui est un gage de sa qualité et de sa fiabilité. Il est d’ailleurs garanti 10 ans.

Il fonctionne avec 1 pile au lithium de 3 V intégrée, qui ne s’active que quand le détecteur est posé sur son socle et a une autonomie de 10 ans. Au bout de ce temps, un signal de batterie faible vous avertit pendant 30 jours, ce qui évite de vous prendre au dépourvu.

Il est constitué d’un capteur électrochimique perfectionné qui mesure constamment et précisément les taux de CO, y compris les plus faibles. Il ne possède pas d’écran, mais si le niveau de CO atteint un seuil critique, une alarme puissante et des LED se déclenchent pour vous avertir efficacement.

Une fonction d’auto diagnostic s’active régulièrement pour vous assurer du bon fonctionnement de l’appareil, et les fonctions test et pause sont utilisables facilement grâce à un gros bouton central.

Vous l’installez facilement, rapidement et solidement n’importe où (mur, plafond ou autre) grâce à 2 simples vis. Ce modèle est portable, et vous pouvez le déplacer en cas de besoin, ou l’installer chez vous et l’emmener quand vous partez en camping-car ou en fourgon.

Pratique et discret, il ne vous encombrera pas et vous pouvez lui faire confiance.

Sebson LM201A 

Ce modèle très pratique et très sûr à capteur électrochimique fonctionne avec 3 piles AA et possède un écran qui affiche la température, la concentration de CO, le niveau de charge des piles, et indique que le détecteur et l’alarme fonctionnent correctement. 

3 voyants LED colorés attestent en permanence de l’état du détecteur. En cas de mauvais fonctionnement, vous êtes immédiatement averti. Une fonction d’alerte précoce vous informe de la détection de différents niveaux de concentration de CO. Si la concentration devient dangereuse, une alarme puissante retentit (85 dB minimum à 1 m).

Une fonction d’autotest s’active toutes les 45 secondes, mais vous pouvez aussi faire un test grâce au bouton dédié.

En cas de fausse alarme, il suffit de couper le son pendant 5 mn pour réinitialiser le système.

Ce détecteur certifié EN 50291 est livré avec 2 chevilles et 2 vis pour le fixer.

Il a une durée de vie de 5 ans. Très fiable, il fonctionne entre 0 et 45° C, quel que soit le taux d’humidité ambiante (de 0 à 95% environ).

C’est un modèle vraiment très fiable qui vous permettra de vous sentir en sécurité en permanence.

Smartwares RM370 – Lot de 2 détecteurs 

Avec son écran bien lisible qui affiche aussi la température et ses signaux lumineux colorés très clairs, vous vous sentirez en confiance avec ce détecteur très performant, livré par 2.

Il fonctionne avec 1 pile AA pour une autonomie d’1 an. Si la pile a besoin d’être remplacée, un bip vous en informe. Quant au capteur électrochimique, il a une durée de vie de 7 ans.

Vous procéderez à un contrôle mensuel à l’aide du bouton menu/test. Si la concentration de CO détectée devient dangereuse, une alarme de 85 dB vous avertit. 

Parfait pour une pièce de 20 à 40 m2, il se fixe rapidement avec les vis fournies. Installez-le à 1,85 m  de la source de combustion et à 1,50 m de haut (valeurs minimales).

Ce détecteur pratique et très fiable est garanti 3 ans.

BRK CO850MBXI  

Ce modèle filaire à capteur électrochimique et à écran fonctionne sur secteur et est doté d’une batterie de secours de 9 V.

Certifié EN 50291, il vous avertit efficacement avec une alarme de 85 dB et il est aussi très pratique avec ses indicateurs d’alimentation, d’erreur et d’alarme.

En cas de fausse alarme, activez le bouton de test et le système se réinitialise instantanément. 

Vous pouvez aussi lui faire entièrement confiance pour votre maison, grâce au système multi alarmes Interlink, qui permet d’interconnecter jusqu’à 12 détecteurs (CO, fumée, chaleur).

Très performant, ce modèle est garanti 5 ans.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Résultat des votes 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote ! C'est le moment

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici